Le blog de Sylvain | Tranches de vie

Tag : MacDo

sept/08

30

Mutisme et indifférence

Travailler avec des gens qu’on a volontairement effacé de sa vie n’est pas tous les jours facile, ça peut même devenir un vrai calvaire quand on compte en centaines les heures passées à les côtoyer.

Malgré tout il faut rester professionnel et se demander à chaque fois si la décision qu’on prend aurait été la même dans d’autres circonstances, je sais que je suis objectif et que je n’utilise pas mon poste pour m’affranchir d’un quelconque mépris. Mais ces réflexions permanentes sont fatigantes et c’est usant de passer son temps dans un mutisme et une indifférence totale.

sept/08

15

Retour à Mcdo

J’ai passé une semaine de vacances très différentes de ce que j’avais envisagé mais au final c’était parfait : rendez-vous, programmation (beaucoup moins que prévu au final mais ce n’est pas grave), repos et préparation des différents dossiers.

Le bilan que je peux en tirer c’est que j’ai envie que ma vie se déroule un peu comme cette semaine c’est à dire pleine de surprises, sans savoir de quoi va être faite ma journée, que je puisse programmer ce que j’ai envie, que j’enchaîne les rendez-vous et que je gère ma mes sociétés.

Malheureusement ce n’est pas pour demain puisque ce sera un bien dur retour à la réalité avec mon retour au Mcdo … Si je pouvais ne pas y retourner je pense que je le ferais, mais comme à chaque fois la magie va opérer et ce qui ne me manquait pas hier va reprendre sa place. Je pense que je vais retrouver le rythme et le plaisir de travailler là-bas comme à chaque fois.

En tout cas le réveil va être difficile demain …

mai/08

4

Double passion

Je suis réellement emballé par mon projet du moment et je viens de comprendre pourquoi mes autres projets de site avaient inévitablement échoués : je n’étais passionné QUE par l’informatique. J’adore programmer c’est un fait, mais gérer un site et lui fournir du contenu c’est autre chose et je n’avais jamais réussi à pérenniser un de mes sites justement parce que je n’étais pas passionné par le sujet.

MonMacdo : communauté d'employés Macdo (équipier, swing, manager, formateur, ...)

Comme c’est le cas pour MonMacdo je pense que le projet a déjà plus de chance d’aboutir à quelque chose qui me satisfasse (ça sera un succès ou pas ce n’est pas le problème). J’adore mes deux métiers : webmaster / manager et je pense que ça va se sentir dans le contenu du site, en espérant que mon enthousiasme soit partagé par quelques-uns pour que je ne me sente pas trop seul sur le site.

Si NotreJob pouvait devenir un lieu d’échange, que cela devienne une vraie communauté d’employés Macdonald’s et qu’il puisse y avoir des discussions intéressantes et des informations qui circulent je pense que je serais pleinement satisfait … On verra bien …

avr/08

29

PHP5, url rewriting, phpbb

Pour mon nouveau projet NotreJob je me suis lancé plusieurs défis qui traînaient dans mes ‘todo list’ depuis de longs mois :

  • utiliser intégrer du PHP 5 (objet donc)
  • utiliser l’url rewriting
  • intégrer un forum performant (phpbb3 dans mon cas)

En ce qui concerne la programmation objet (que j’ai expérimentée au cours de ma formation) c’était la première fois que je m’y mettais en php et c’est un vrai bonheur, même si je n’ai encore rien n’approfondit je sais déjà que je ne pourrais plus m’en passer. Je ne sais pas comment j’ai fait pour m’en passer car c’est vraiment souple, simple et performant à mettre en place. Quelques sources : Developpez.com | PhpFrance

L’url rewriting est lui aussi une technique que j’avais envie d’employer car elle permet d’améliorer les résultats du référencement et permet de rendre les urls bien plus agréables à retenir. Je pensais que cela allait être une galère à mettre en place mais en fait quand le projet et toutes les urls ont été réfléchis dès le départ c’est vraiment très simple à mettre en place. Un vrai bonheur ! Quelques sources : Webrankinfo | Expreg | Webmaster Hub

Le forum lui a été très simple à installer mais son intégration (avancée) au sein du site a été assez complexe et j’ai passé quelques nuits difficiles à comprendre et reproduire son fonctionnement. Maintenant que c’est fait le résultat me convient parfaitement et me permet de cumuler web 2.0 et web 1.0 !

Je suis plutôt content de la manière dont j’ai construit le projet MonMacdo car j’ai pris le temps de réfléchir à de nombreuses choses (structure, technologie, …) ainsi que de faire des maquettes et de prévoir les différentes relations entre les éléments … Pour une fois …

avr/08

29

Nouveau projet : NotreJob

Cela faisait plusieurs mois (enfaite depuis que je travaille chez Macdo) que je cherchais un projet qui me permettrait de combiner mes deux jobs : équipier et webmaster ; je l’ai enfin trouvé : NotreJob.

Le but du projet est de mettre en place un site communautaire qui puisse rassembler les employés de Macdonald’s et de retrouver l’ambiance des salles équipiers. Que le site soit l’endroit où l’on puisse discuter des derniers sandwichs, obtenir des conseils d’autres employés, donner son avis sur les problèmes que l’on peut rencontrer au travail, … Avec plus de 1000 restaurants et 47000 employés (avec un turnover TRES important) le nombre de personne qui travaillent au Macdo est important et représente une catégorie de personnes jeunes et actives. NotreJob sera donc le premier site communautaire Macdo …

Le projet en est au développement et à la recherche de partenaire et de gens motivés pour crééer du contenu … On verra bien ce que ce projet donnera mais en tout cas je suis motivé à 200% et ça fait plaisir.

avr/08

19

Et si j’arrêtais

C’est la première fois que je me pose la question, en effet hier soir le rush c’est très mal passé, je n’ai presque pas pris de plaisir à travailler (ce qui est très très rare il faut le dire) et pour la première fois en un peu plus d’un an et demi je me suis demandé s’il était envisageable d’arrêter maintenant …

Après de longues réflexion j’en suis arrivé au constat que se serait une bonne chose que j’arrête le macdo car je pourrais me lancer (enfin) corps et âme dans mon projet professionnel (le vrai celui-là). Je pourrais enfin commencer à démarcher les clients pour leur vendre mes produits et faire ce qu’il me plaît. Mais d’un autre côté si je démissionnais aujourd’hui je pense que j’aurais un sentiment d’inachevé, comme un échec professionnel qui pourrait laisser des traces. Il me reste énormément de choses à apprendre sur moi et sur le monde du travail pour que je puisse partir serein vers d’autres aventures professionnelles.

Mais en ce moment c’est dur, les équipiers sont nouveaux et mous, le matériel est nouveau et la fatigue est présente … Un cocktail que je vais essayer de maîtriser le plus rapidement possible pour que des soirées comme hier soir ne se reproduise pas trop souvent.

mar/08

1

Il faut de tout pour faire une clientèle

Il y a plusieurs types de clients à macdo, mais bizarrement on peut les classer en quelques catégories :

L’habitué

C’est celui qui vient régulièrement avec toujours les mêmes habitudes : à la même place, toujours à la même heure et la même commande à chaque fois. Ces clients sont souvent chouchoutés, quand on les voit arriver on prépare même leur commande à l’avance …

L’abonné

Ce sont les meilleurs clients, ils viennent plusieurs fois par semaine (plus de 3 fois pour certains) et connaissent tout par coeur : les menus, les prix, les offres, les cadeaux, … Le macdo est un peu une cantine pour eux puisqu’ils viennent pour le petit déjeuner, le déjeuner, le goûter le dîner …

L’énervé

Il vient avec plaisir mais quoiqu’il arrive, quoiqu’il se passe il va s’énerver parce qu’il veut trouver un prétexte pour se dédouaner d’être venu, il ne veut pas laisser croire qu’il peut venir au macdo avec plaisir, c’est sûrement le plus incompréhensible. On sait qu’avec ces clients tous les sourires et toutes les attentions sont vaines puisqu’au final on arrivera toujours au même résultat. Que ce soit pour le prix, pour un oubli, pour la lenteur il faut qu’il gueule …

Le compatissant

Certains clients sont compatissants et ne feront jamais un seul commentaire sur la qualité de service, ils se rendent compte de l’état de fatigue de l’équipier et finissent toujours par un : « au revoir et bon courage ». Ils sont bien plus nombreux qu’on ne pourrait le penser.

Le nouveau

Ce sont souvent des parents ou grands-parents qui se laissent tenter pour faire plaisir aux enfants, ils ne connaissent pas du tout les menus et encore moins ce qui se fait dans le restaurant, c’est souvent à l’équipier de choisir les menus pour le client. C’est aussi le client qui fait les demandes un peu incongrus (est-ce que vous avez du vin rouge, est-ce que vous avez du pain …)

Et vous quel client êtes-vous ?

mar/08

1

De vraies responsabiltés

Alors qu’elles étaient encore très vagues il y a quelques jours mes premières responsabilités sont maintenant clairement définies. Je sais exactement les tâches que j’ai à accomplir et même si j’ai encore plein de choses à apprendre les concernant je sais que c’est moi qui en suis responsable et que si une de ces tâches est mal faite c’est à moi qu’on viendra le reprocher. Ces responsabilités font qu’aujourd’hui je me sens réellement intégré à l’équipe de gestion (dans laquelle je me sens parfaitement à l’aise par ailleurs) et que la distance que j’ai mis avec les équipiers commencent à réellement se ressentir. Aux yeux de tout le monde je suis en train de devenir réellement un swing et même s’il reste de nombreuses étapes avant de faire mon travail parfaitement c’est un grand pas de fait. Il ne me reste plus qu’à continuer à apprendre toutes ces petites choses qui font que je pourrais faire mon travail correctement, à rester concentrer sur toutes ces choses dont j’ai la responsabilité et à veiller aux normes et à la sécurité. Un programme bien chargé mais qui fait de chaque journée à Macdo un nouveau défi à relever.

fév/08

20

Première revue opérationnelle

Dabord qu’est-ce qu’une revue opérationnelle ? C’est une journée durant laquelle un responsable de Mcdo France vient inspecter le fonctionnement global du restaurant, donc durant cette journée il faut que tout le monde soit irréprochable et surtout que tous les managers fassent un travail le plus parfait possible. On peut résumer cette journée par : stress, fatigue, pression !

Et bien cette journée c’est plutôt très bien passée puisque les notes obtenues sont bonnes et que le responsable était content de nous et nous à féliciter. Il reste de nombreux détails à améliorer et il reste du travail pour que tout soit parfait mais pour une première en tant que swing je suis content … Au moins c’est fait et la prochaine n’est que dans un mois …

fév/08

19

Premières responsabilités

Il fallait bien qu’elles arrivent ces premières responsabilités qui font de mon rôle de Swing un vrai job de manager … Même si ce ne sont pas des très grosses responsabilités elles ont tout pour y ressembler puisque je vais devoir augmenter mon niveau de vigilance et faire de nouvelles choses pour lesquelles je ne sais pas encore si je serais à la hauteur. En même temps c’est tout ce que je voulais et que j’attendais avec impatience, il va falloir être à la hauteur … J’ai les clefs (au propre comme au figuré) pour réussir à McDo il ne me reste plus qu’à les utiliser !

J'ai les clefs de la réussit à macdo

fév/08

11

Décalage

Le problème quand on travaille à MacDo c’est qu’on en complet décalage avec les horaires d’une vie « normale ». Pendant deux jours on peut commencer à 8 heures, le lendemain on peut finir à 2 heures du matin et ensuite travailler de nuit. C’est un vrai calvaire pour essayer d’avoir une vie normale (voir des amis, faire partie d’un club sportif, avoir un hobby récurrent, …) et les conséquences sont énormes.

Cela fait un an et demi que je travaille à McDo et je n’arrive plus à dormir avant deux heures du matin, je n’arrive plus à dormir plus de 5 heures de suite, je fais des nuits blanches à répétition … C’est un rythme compliqué à prendre et à mon avis il faut énormément de temps pour le perdre. Parce que les gens qui prennent ce rythme deviennent vite des accrocs à la vie McDo (sortie en boîte avec les autres équipiers, couché à 4 heures tous les soirs, levé à 11 heures du matin …) et c’est pour cela qu’il existe un vrai groupe d’employés dans chaque restaurant : on vit ensemble en décalage avec les autres.

Et le plus grand effort réside dans le fait de vivre d’autres choses, voir d’autres personnes que les équipiers pour ne pas s’enclaver dans ce rythme qui est autant destructeur que créateur d’une vie sociale festive. En choisissant de devenir swing j’ai fait le choix de faire une croix sur ce rythme de vie, cela ne m’empêche pas de sortir mais plus entre équipiers …

Mais en fait mon rythme de travail en tant que swing est bien plus fatiguant que celui d’équipier. En effet j’ai plus de temps de travail (je ne m’en plains pas au contraire) mais dans le même temps j’ai plus de temps pour travailler sur mes projets « SPonline » donc je travaille bien plus, en ce moment je dois être à des semaines de 60 heures … Et le pire c’est que j’adore ça …

fév/08

6

Début de semaine de folie

Résumé de mon début de semaine :

  • 18 heures de macdo
  • 20 heures de programmation
  • 2 heures de conduite
  • 9 heures de sommeil

Et on est mercredi … pourvu que ça dure …

fév/08

4

Rupture

Le problème de toute prise de risque (ndlr) est qu’on s’expose à différents désagréments et malgré le fait qu’on en ait conscience c’est toujours un choc lorsqu’ils arrivent.

Il faut alors rester conscient que lorsqu’on a pris la décision d’y aller tête baisser on pouvait en arriver là, cela ne sert à rien de se cacher derrière la fatalité n’y de reprocher à qui que ce soit ce qui est arrivé puisqu’au départ on a eu le choix. On ne peut regretter que ce que l’on a pas fait, tout autre événement dans une vie doit être un pas en avant …

J’ai choisit de prendre le risque donc il faut que je m’efforce de me le rappeler pour ne pas sombrer dans la déprime post-rupture habituel …

fév/08

2

Première journée

Même si le travail a été le même que durant le mois qui vient de s’écouler tout a été très différent aujourd’hui. Le fait d’être enfin swing, d’avoir le rôle et le statut qui va avec change tout : le regard des autres, la manière dont les gens te considèrent et agissent envers toi … C’est un autre monde.

Pour l’instant je découvre, je fais mes premiers pas dans cet univers totalement différent … c’est difficile de se faire une idée en une seule journée mais pour l’instant j’adore. Dans quelques semaines je me serais fait à tout cela et je serais forcément plus à l’aise … En tout cas j’adore porter une cravate et avoir l’air classe, ça me vieillit et me donne encore plus de confiance en moi.

Le plus embêtant c’est qu’il faut que je lave et repasse mes chemises quotidiennement, que je cire mes chaussures, … un vrai calvaire pour moi qui peut réussir à ne pas faire de repassage pendant plusieurs mois … A ce rythme là je vais devenir une vraie fée du logis …

fév/08

1

Cul mouillé = bizutage terminé

Je ne pensais vraiment pas que cela allait se passer comme ça, en fait je n’y avais même pas songé mais je me suis fait bizuter. Si j’avais dû l’envisager j’aurais évidemment pensé aux autres équipiers le pire c’est que c’est venu de l’équipe de gestion !

Pour fêter mon dernier jour la directrice et les managers présents hier m’ont tout bonnement mis dans le bac de la plonge … j’ai eu beau lutter et les arroser j’ai eu le droit à une douche froide …

Ca fait extrêmement plaisir d’être accueilli par l’équipe de gestion, j’ai vraiment eu l’impression depuis un mois de m’intégrer dans une autre logique et dans un autre groupe. Je sais que ça ne va pas être facile tous les jours mais au moins je ne suis pas seul.

Maintenant je ne suis plus équipier je suis officiellement Swing, c’est parti pour de nouvelles aventures …

jan/08

27

J-5

Même si je n’ai pas encore le statut de Swing j’en ai toutes les responsabilités et les horaires : en gros les inconvénients sans les avantages. J’ai donc pu tester pendant un mois ce que je vais faire pendant les prochaines semaines et je suis plutôt très content pour plusieurs raisons :

  • je suis plus indépendant dans mon travail, plus libre de prendre des décisions
  • je travail sur des périodes plus longues en ayant des pauses minimalistes (ce n’est pas ironique)
  • encore plus de responsabilités, je dois donc encore augmenter mon niveau d’exigence envers moi même
  • ma marge de progression est bien plus importante : il y a des centaines de choses que je ne sais pas faire et que je peux apprendre
  • on n’attend plus de choses de moi, certaines personnes croient en moi et je me dois de leur prouver qu’elles ont raison
  • j’ai plus de gens sous ma responsabilité que de personnes au-dessus de moi

Dans quelques jours je vais découvrir une nouvelle vision du macdo, une vision totalement différente de celle que j’ai aujourd’hui avec mon statut d’équipier. J’espère que je ne serais pas trop déçu et que mon futur travail pourra combler mes attentes professionnelles et personnelles. Suspense …

jan/08

24

Ma tenue de travail

Maintenant que j’ai tout ce qu’il faut pour être swing je n’ai plus qu’à attendre le 2 février et je pourrais l’étrenner. Ca change énormément de choses d’être habillé comme ça. Personnellement j’aime bien et vous vous en pensez quoi ?

Ma tenue de swing à macdo

Ma tenue de swing à macdo

jan/08

21

Décision ou pas ?

Avec mes premiers horaires swings je suis en train de me rendre compte de la difficulté de mener autant de projets de front. Et je sais aujourd’hui qu’il va falloir faire des efforts et négliger certains aspects de ma vie si je veux tout faire.

La question est de savoir si je peux réussir à réaliser mes deux projets professionnels et ma vie personnelle … si tout est envisageable tout en essayant de ne jamais faire les choses à moitié.

C’est évidemment que tout serait beaucoup plus simple et moins fatiguant de faire un choix et d’abandonner (provisoirement ou pas) un de mes deux projets mais je sens que cette facilitée deviendrait vite fatigante psychologiquement et ne me rendrait pas heureux.

Au jour d’aujourd’hui ma peur est de réaliser mes deux projets au détriment de ma vie personnelle, il faut que je fasse des efforts pour que ces trois éléments puissent s’associer et deviennent viables.

jan/08

19

Et si …

Ce soir j’ai eu ma première « prod » compliqué, c’est-à-dire peu de cuisine et beaucoup de clients … et j’ai eu un flash pendant que j’étais en train de galérer : je suis sûr de beaucoup de choses mais je ne me suis jamais posé la vraie bonne question : est-ce que j’ai ce qu’il faut pour réussir en tant que swing. En effet je suis sûr que le travail ainsi que les conditions de travail me plaisent mais peut-être que je n’y arriverais tout simplement pas !

Je ne m’étais pas encore posé la question pour que pour l’instant j’arriverais avec facilité à effectuer toutes les tâches que l’on me donnait à faire, mais pour la première fois aujourd’hui je suis arrivé face à un mur qui m’est apparu comme très haut, je ne dis pas insurmontable parce que je vais tout faire pour y arriver mais pour la première fois je me suis dit : « c’est dur et je ne suis pas sûr à 100% d’en être capable ».

Ce soir ça été dur mais demain soir ça sera encore pire …

jan/08

13

Plus de retour possible

Je viens de signer mon contrat de « Responsable de terrain » et je suis donc officiellement swing … en plus je viens de recevoir mes tenues donc cela devient de plus en plus réel dans mon esprit. Même si je sais que je vais me faire chambrer et que le temps d’adaptation va être long je pense que je vais apprécier tous ces changements.

Voici un petit aperçu :

Ma nouvelle tenue de Swing mcdo

Older posts >>

Rechercher

Theme Design by devolux.org - montre Samsung
smartwatch - bracelet sport - montre connectée - bracelet connecté - streeet - enceinte bluetooth