112 bis rue de Bretagne

Depuis maintenant trois ans on peut dire qu’il s’en ait passé des choses dans mon appartement, certaines plus heureuses que d’autres mais je pense que tous mes amis on des souvenirs dans cet appartement que je n’arrive plus à quitter. Après réflexion il y a eu différentes périodes :

L’open bar : pendant de longs mois l’appartement à été le lieu de beuveries interminables, les jeudi – vendredi – samedi se suivaient et se ressemblaient. Tous les weeks-ends les mêmes copains se retrouvaient pour fêter la jeunesse et la vie … De très bons souvenirs, des dizaines de bouteilles, des centaines de photos et surtout des milliers de souvenirs.

La garçonnière : quel merveilleux lieu que cet appartement pour un premier rendez-vous ? Je ne compte plus les soirées "pâtes carbonara" que j’ai pu faire à l’appartement … de très bons souvenirs en tout cas !

La vie à deux : pendant quatre mois j’ai découvert pour la première fois le fait de partager MON appartement, même si la fin est laborieuse et que j’ai apprécié quelques instants de ces quatre mois je suis quand même content de le retrouver uniquement pour moi.

Siège social : pour les prochains mois mon appartement devient le siège social de mon entreprise, Vincent et Vincent vont donc y résider à demeure pendant quelques mois et si tout se passe bien on va donc avoir le droit à un défiler permanent d’ordinateurs.

appart

J’ai souvent eu envie de partir de cet appartement, c’est vrai, mais je n’ai jamais réussi à le quitter parce que bizarrement c’est le premier endroit qui est vraiment "mon chez moi". Il faudra bien partir un jour, ou pas, pour découvrir de nouveaux murs et de nouvelles histoires …

3 commentaires sur “112 bis rue de Bretagne

  1. oui tu es content de le retrouvé mais pourtant tu ne voulais pas que je parte .. pourtant tu voulais partir dans 6 mois ailleurs , tu voulais en visité un autre pour qui lsoit a nous 2 et tu me disait meme de dir que cétait chez nous ..

  2. J’étais amoureux, j’étais bien avec toi et je savais qu’avec toi je pouvais avoir un autre chez moi, un chez nous où je serais heureux … maintenant tu es partie donc plus de chez nous … retour au chez moi j’ai pas trop le choix …

Les commentaires sont fermés.