Face your pockets!

Je trouve le concept aussi intéressant que décalé et le résultat est tellement surprenant. Il faut aussi dire que que je suis tombé sous le charme de cette photo …

Face your pockets!

Sans internet

Quand je liste le nombre de choses que je n’aurais jamais faite sans internet je me dis que me vie aurait été différente mais en voyant le nombre d’efforts que je ne fais plus avec internet je me demande si c’est en bien ou en mal qu’elle l’aurait été.

Je sais que professionnellement Internet m’a permis de trouver un travail qui me correspond parfaitement et qui pour l’instant me donne un équilibre dans ma vie personnelle. Mais est-ce qu’internet ne m’a pas éloigné de certaines personnes, c’est tellement facile de communiquer à distance qu’on en devient vite feignant. Au lieu d’appeler on va sur msn qui est malgré tout un des outils le moins personnel et le moins pratique pour établir une discussion, au lieu d’aller voir les gens on les contact par internet… On n’est en relation avec des centaines de personnes sans être vraiment en contact, on lance des discussions avec des dizaines de personnes mais combien est-ce qu’on en écoute réellement ?

Internet a forcement modifié la façon de communiquer, en bien ou en mal, mais est-ce que le principal ce n’est pas simplement de communiquer ?

Reprise du travail

Puisque je me suis fait opérer j’étais évidemment en arrêt maladie (c’est un peu compliqué de travailler au macdo en béquilles). A mon grand soulagement l’arrêt maladie est terminé et je vais pouvoir retourner travailler, même si j’ai encore un peu mal j’ai vraiment envie d’y retourner. Ça m’a manqué d’aller travailler, de voir mes collègues, l’ambiance, le travail … c’est surprenant comme certaines choses deviennent des habitudes !

On me propose du travail

Suite à cet entretien j’ai attendu pendant des semaines une réponse, comme elle ne venait pas j’ai cru que c’était négatif et qu’on avait juste oublié de me l’annoncer. Mais aujourd’hui le responsable m’a contacté pour me demander si le poste m’intéressait toujours …

Pendant des semaines j’ai attendu que mon téléphone sonne et que l’on m’annonce que j’avais le job, pendant des semaines je n’ai pas pris de décisions qui auraient pu m’empêcher de partir à Paris, pendant des semaines j’ai préparé et organisé mon probable départ … mais avec le temps j’ai pris des décisions et fait des choix m’empêchant de partir rapidement à Paris …

Quel dommage que cet appel ne soit pas arrivé plutôt car c’était vraiment un poste intéressant. L’idéal serait, comme je l’ai proposé au responsable, qu’il me refasse cette proposition dans quelques mois, voir dans quelques années quand j’aurais été opéré et que j’aurais fait tout ce qui me semble important de faire ici.

En tout cas ça fait plaisir d’avoir réussi à décrocher le job, ça remonte le moral et ça me donne de nouvelles idées pour le futur…

C’est donc de famille

Je pensais être le seul et j’ai découvert la semaine dernière que ma soeur était dans le désordre psychologique et névrosé. En effet quand je mets le son de la télé ou d’un autoradio je n’arrive pas à m’empêcher de le mettre sur un nombre pair. Si le son est à 31 il faut absolument que je le remette à 32 ou 30 sinon je me sens perturbé. J’ai donc du faire un effort colossal avec ma soeur car nos deux névroses n’étaient pas compatibles. C’est très bizarre quand même … on dirait MONK pour ceux qui connaissent … et ça fait encore plus peur après réflexion !