L’attendre

J’ai le choix : l’attendre ou essayer de tourner la page …

J’ai décidé d’attendre parce que je sais que qu’un jour j’aurais eu le regret de ne pas avoir tout fait pour réussir à vivre cette histoire qui nous tend les bras. Une attente qui se fait souvent dans la douleur, parfois dans le bonheur de ces instants passés avec elle, …

Peu comprenne qu’on puisse attendre en s’infligeant toutes ces peines, mais j’aurais bien plus de peine à tourner une page dont je n’ai lu que les premières lignes … Je veux aller au bout de cette histoire même si pour ça je dois souffrir pendant quelques temps …

Je n’attends que rarement, je déteste même profondément ça, et quand je décide de le faire c’est qu’il y a une très bonne raison … Il y a bien des moments difficiles, des week-ends pénibles qui deviennent des calvaires, des journées longues sans nouvelles. C’est dans ces moments que les doutes surviennent et où chaque réflexion nous pousse à abandonner et puis en un instant on se rappelle pourquoi on attend : pour elle, pour nous …

Cette attente, loin d’être éternelle, n’est sûrement pas la bonne solution, en attendant c’est celle que j’ai choisi et que j’essaye d’assumer au mieux …

On ne trouve pas l’âme soeur sans y laisser des plumes

Ma vie sentimentale ressemble à une mauvaise comédie romantique sans le « happy end » final … De bien belles rencontres, des histoires impossibles et compliquées qui pourraient faire un début de scénario aussi pathétique qu’improbable !

Le concept de l’âme soeur, défendu par les incorrigibles romantiques et moqué par les gens réalistes, est au centre de toute mes pensées. Est-ce que c’est possible, est-ce qu’on doit se battre pour défendre une relation qui promet de bien belles choses même si on sait qu’au final ne nous attend qu’une belle déprime ? Toute personne cohérente et objective y mettrait un terme, stopperait cette fuite en avant qui ne prouve que ma peur de ne pas trouver …

J’ai envie de croire en notre histoire, j’ai envie de me battre …

Quête impossible

J’aurais préféré ne pas avoir de certitudes, ne pas savoir exactement ce que je veux dans la vie … J’aurais été sûrement plus heureux, ma vie aurait été plus simple et aujourd’hui les choses seraient tellement différentes.

Au lieu de ça je me suis lancé dans une quête impossible. Comme toutes les chasses au trésor il y a des moments d’excitations extraordinaires lorsqu’on pense toucher au but, qu’on croit que l’épilogue est enfin arrivé … Ces doux moments d’euphorie n’arrivent malheureusement pas à combler la douleur d’une recherche permanente … Des hauts et des bas qui rongent une vie d’attente et de recherche …

Joies et déceptions éphémères

Parfois il ne se passe rien, aucune bonne nouvelle et aucune mauvaise nouvelle ; et de temps en temps les choses bougent très rapidement, même trop rapidement. Et bien ces dernières semaines ma vie ressemble à une montagne russe. J’enchaîne les très bonnes nouvelles et les très mauvaises … Le matin je suis sur un petit nuage et le soir j’en suis redescendu, le moral encore plus bas que la veille avant qu’un rebondissement me remontant le moral …

Que ce soit personnellement ou professionnellement je ne saurais dire si tout va bien ou si tout va mal, l’impression est trop éphémère et changeante dans le temps …

Mais bizarrement j’arrive à gérer ça avec le recul nécessaire pour garder le moral, rester motiver et avancer … Les choses finiront bien par se calmer, il sera alors temps de faire le point …

Ces belles rencontres

Il y a de belles rencontres qui marquent une vie et dont le souvenir restera gravé à jamais … Ces rencontres nous font trouver l’amour ou découvrir l’amitié ; pour une journée ou pour toute une vie …

Le point commun de toutes ces rencontres c’est quelles nous permettent d’avancer dans la vie : elles nous structurent, nous éduquent, … On ne s’en rend pas compte tout suite, mais plus le temps passe et plus la personne prend de la place dans notre vie …

Parfois ces rencontres ne nous apportent pas autant qu’on le souhaiterait ou alors elles cessent trop tôt. Il faut alors se contenter de ce que la personne nous a apporté et se rappeler que le destin peut reprendre ce qu’il a offert plutôt …