Elle était là

Elle était là … fidèle à elle même avec son charme, son charisme, son sourire … Une situation que j’avais imaginé et qui c’est révélé proche d’une réalité que j’avais souvent imaginé même si les circonstances se trouvent bien différentes de ce que j’avais espéré.

Moi feignant l’indifférence, jouant mon rôle à la perfection comme si tout était normal …
Elle à la fois gênée et d’un professionnalisme sans faille …

Tout aurait pu être différent : les rôles de chacun, la place de l’autre, les envies, les sentiments mais il n’en ait rien. La réalité est plus cruelle, bien plus circonstanciée et ne prends pas en compte les états d’âme.

Elle était là, sans être celle que je lui proposais d’être. Elle était là sans être mienne, sans faire parti de ce nous qui était à porté de bras … Il reste les regrets, elle n’est plus là …

Changements

Difficile de faire le point sur la situation tellement les idées / propositions / projets ont été nombreux ces derniers jours, les choses évoluent chaque jour mais aujourd’hui je pense qu’on est arrivé à un compromis intéressant.

La situation actuelle est simple : on avance, on change l’organisation des différentes structures, on embauche, on lance de nouveaux projets, de nouveaux axes de développement …

Encore quelques jours à vérifier les prévisionnels, les chiffres, les plannings. Il sera alors temps de prendre LA décision et de lancer la machine pour qu’on soit prêt pour le 2 février …

La fenêtre

Quand je passe devant cette fenêtre je vois tout ce que je n’ai pas … Je vois tous ces moments d’une vie que je n’ai pas encore, que je n’ai plus. J’aurais envie de ces petits déjeuners partagés, de ces repas le midi durant lesquels ont se raconte notre matinée, de ces soirées pour profiter de l’autre et des autres.

D’une vie à deux, à trois, à quatre derrière cette fenêtre qui serait la mienne … Je veux être cette ombre, qu’on observerait à la lueur des lumières de la vie que je souhaite …

Pour l’instant je continue mon chemin et repasse irrémédiablement devant cette vie qui n’est pas la mienne …

On sonne à la porte

On sonne à la porte … Et en un instant tout devient possible : elle pourrait être là, derrière la porte à attendre qu’on vienne lui ouvrir … Jusqu’à la découverte finale, tout devient possible, tous les scénarii sont envisageables et il n’y a plus aucune limite à l’imagination ! L’esprit divague pendant de longues secondes, les images de la découverte défilent, les émotions s’affolent … Et si c’était elle ?

Et puis la porte s’ouvre enfin, le mystère de l’inconnu résolu, les espoirs envolés … L’insouciance, l’espoir et puis plus rien, le tout en quelques secondes !

Jusqu’à ce que quelqu’un sonne de nouveau à la porte l’espoir enfouit demeure …

Nouvelle vie

Laval c’est presque cinq ans de ma vie, des années d’études, les débuts de SPonline, un job étudiant chez Mcdo, des soirées inoubliables, des amis, mon travail chez Mcdo en tant que manager, l’aventure SOS Ordinateurs, mon premier appartement …

Cinq ans c’est long, il c’est passé énormément de choses, j’ai fait de belles rencontres, de mauvaises rencontres, je suis tombé follement amoureux. Ce qui est sûr c’est qu’à aucun moment je n’ai regretté ma décision de quitter Angers pour vivre ces expériences.

Durant ces années j’ai appris à vivre en autonomie, j’ai appris à me connaître, découvert qui j’étais vraiment … Je sais maintenant ce que je veux, ce qui me rendra heureux …

Maintenant il est temps de passer à autre chose, temps de revenir aux sources, me rapprocher de ma famille et enfin devenir ce que j’ai toujours voulu être …

Une nouvelle vie commencera très bientôt, il me reste quelques mois à Laval pour gérer ce départ et préparer ma nouvelle vie ! Finaliser la vente de la boutique, finaliser la vente de la boutique, déménager, trouver un appartement à Angers, …

Je laisse derrière moi des personnes qui me manqueront, un appartement que j’adore et des gens qui ne me manqueront pas le moins du monde … Il restera les souvenirs, les bons et les mauvaise !