Nous avons vu le christ

Une bien belle journée que nous avons commencé par une ballade en taxi (qui ne connaissent visiblement pas les clignotants ni les limites de vitesse) pour arriver en bas du Corcovado (le célèbre christ qu’on voit partout) … Nous avons fait la montée avec le petit train rouge à travers la forêt de Tijuca, arrivée en haut la vue est magnifique et le christ devient tellement imposant … Un moment rare avec une vue tellement impressionnante …

Nous sommes ensuite redescendu parcourir l’immense parc biologique qui existe depuis 200 ans et regroupe de nombreuses espèces rares, c’était vraiment magnifique (ma tante y aurait passé la journée) …

Nous sommes ensuite aller à Ipanema en passant par le quartier Leblon, … la plage est magnifique, la vue est indescriptible … Nous nous sommes posés sur le sable avant qu’un groupe derrière nous commence un foot … il manquait un joueur alors je me suis proposé … Les couleurs du FCB ont rayonné à Rio (du mieux que j’ai pu) …

Nous avons ensuite traversée la plage et profitez des différentes activités (volley, ……) avant d’aller manger un morceau et de rentrer par le métro (qui était bondé) …

Une bien belle journée, on a marché beaucoup (beaucoup), vu des choses magnifiques, profitez à fond … Ce soir nous allons prendre un verre à Lapa et il nous restera une petite nuit à l’hôtel, une mini activité demain matin et se sera le retour …

Finale

Ce matin visite du quartier de Santa Theresa, c’était magnifique mais très haut (les mollets ont soufferts) … mais nous n’avions qu’un seul événement à l’esprit : la finale …

Nous y sommes arrivés avec quelques heures d’avance, nous nous sommes insérée dans une vraie marée humaine entourée de plusieurs dizaines de milliers de militaires, nous avons passé les 4 barrages militaires, puis les portes d’entrées, présenté notre billet une dizaine de fois avant de rentrer dans l’antre du football.

Ça va être difficile d’expliquer les émotions qu’on a ressenti à ce moment-là, et pendant les heures qui ont suivi … Beaucoup d’émotions c’est sûr, de beauté, l’impression d’être au sommet du monde du foot pendant quelques heures …

Les argentins ont beaucoup chanté, fait énormément de bruit, … Certaines choses resteront à jamais gravé dans nos mémoires : les hymnes, le bruit des 76000 sièges qui claquent lorsque la foule se lève, l’ambiance géniale, la folie et la déception lors du but, les larmes …

Un moment inoubliable, incroyable, inimaginable …

Second Day

Grosse journée aujourd’hui, le programme est chargé alors on commence avec une petite séance dans la salle de musculation (enfin plus moi que Sandra qui se repose), ensuite gros petit déjeuner avec quelques saveur inconnus mais délicieuses … Et c’est le départ pour Botafogo en métro , il n’y a qu’une seule ligne qui est très propre et agréable à prendre …

On découvre rapidement le quartier qui ressemble beaucoup à tout ce qu’on a pu voir précédemment et on enchaîne sur la montée au pain de sucre via deux téléphériques qui nous emmènent à 400 mètres d’altitudes pour une vue panoramique de Rio. C’est époustouflant et dingue de pouvoir découvrir une ville à cette distance et à cette hauteur là … C’est difficile à expliquer tellement c’est dingue …

Retour sur terre et sous terre dans le métro pour aller découvrir Copacabana … Une plage au nom qui fait rêver qu’on a découvert pleine de monde et surtout d’argentin en train de faire la fête … Les vagues étaient énormes, la fête intense …
On est ensuite rentré au Rio Fan Festival (cette année j’aurais donc fait les mouillotins, ça grézille et ce petit festival sur la plage de Copacabana) ou nous étions plu de 300 000 à écouter des DJs, artiste sud-américain et à regarder le match … L’hymne Brésilien acapella a été un grand moment, la gentillesse du brésilien a côté de nous un autre grand moment, le match évidemment a été moins grandiose mais c’est une expérience inoubliable quand même …

Retour en métro, une pizza et un coca dans la chambre et un sauna pour finir la journée, … Demain grosse journée, inoubliable, mémorable, …

First Day

On est descend de l’avion, on retrouve l’accompagnateur qui nous accompagne vers notre magnifique hôtel et on apprend qu’on n’aura pas la chambre avant midi. Il nous reste donc 6 heures à passer à Rio, on sort alors découvrir la ville et on se retrouve sous une pluie intense (sans parapluie, sans argent pour l’instant, sans vêtement de pluie) … Nous sommes dans le quartier de Lapa, presque perdus, complètement trempé mais très heureux …

Il est 6 heures du matin mais la ville est déjà active, lumineuse et on découvre une belle ville qui change de visage tous les 500 mètres : on passe d’immeubles de 40 étages aux maisons complètement détruites, d’un trottoir magnifique à un trottoir défoncé … On sèche naturellement dès que la pluie devient moins intense … En termes de sécurité aucun souci, la police est partout …

On attend avec impatience de pouvoir prendre une douche et de découvrir notre chambre, ce qui ne tarde pas à venir sous mon insistance dans un anglais tellement horrible … La chambre est très grande, la terrasse de l’hôtel est magnifique … et surtout la vue de l’hôtel et de notre chambre est terrible.

On a pris le temps de découvrir le quartier de Lapa et Centro … Les constructions sont gigantesques (les proportions sont impressionnantes, …), le mode de vie est totalement différent et l’ambiance est plutôt festive. On a mangé dans un buffet au poids ce qui nous a permis de découvrir une excellente cuisine variée et très simple, on a pris une caipirinha en terrasse, …

Le soir on a pu découvrir l’effervescence de la ville, une vraie fourmilière qui sort une fois la nuit tombé (à peu près vers 17 heures) et on a décidé d’ajouter un Burger King à notre liste, après celui de Barcelone et Paris on pourra mettre dans liste celui de Rio …

En gros tout va très bien le programme des prochaines journées est très chargée … Et vient de découvrir qu’un minuscule bar (on n’appellerait même pas ça un bar en France) se trouve juste en face de l’hôtel et qu’une fois la nuit tombée la rue devient sa terrasse … C’est bruyant mais cela donne du charme à la chambre …

Demain le programme est d’aller à Copacabana, de découvrir le quartier de Botafogo et Leblon et de monter au pain de sucre … Une énorme journée au programme !

Fly

Après un mois à patienter et à trépigner le départ de Laval est enfin arrivé, les valises sont prêtes depuis plusieurs jours, on part avec un peu d’avance et on arrive à Paris avec beaucoup de retard suite à un TGV en panne … mais à l’heure pour embarquer à Charles de Gaule, rien n’aura été facile …

On a pris la GoPro et des appareils photos jetables, à côté de nous tout le monde fait des selfies, sur des smartphones à 600 boulles, publiés dans la minute sur les réseaux sociaux, et nous on remonte la molette pour prendre notre petite photo qu’on développera dans un mois et qui viendront commencer notre album de famille …

Maintenant nous sommes à 9000 kilomètres du sol, à une vitesse moyenne de 900 kilomètres / heure … il ne restera bientôt plus que quelques miles pour arriver à Rio …

Après avoir bien mangé (j’en suis encore étonné), refusé une coupe de champagne et un cognac comme digestif (on voyage bien sur Air France), avoir regardé un film sur ma télé je mets l’album des Ogres de Barback que je découvre (ma culture musicale est toujours aussi affolante) …

Dans quelques heures nous serons à Rio, destination qui fait rêver, voyage inespéré dont on va profiter à fond … Merci à la chance qui sur ce coup-là nous a comblé …

Au programme d’aujourd’hui la découverte de l’hôtel, de la piscine et ensuite une première visite du quartier de Lapa qui se situe à proximité, puis on va aller voir la Lagune et la plage la plus proche.