L’acte fondateur

La porte est fermé, la lumière est éteinte, casque et capuche sur la tête …

Je n’ai jamais eu besoin de quelqu’un pour réussir quoique ce soit. Ce que je suis aujourd’hui je ne le dois qu’à moi-même, à mes sacrifices, à mes efforts depuis des années.

Maintenant j’ai une opportunité de faire encore plus, de donner encore plus … et je vais le faire, je vais devenir meilleur, plus fort, …

Aujourd’hui je vais donner, et demain je recevrais tout ce que je mérite …

Done …

Regarder un match de Champions league à 13h45, en direct, dans un restaurant mexicain …

Téléphoner à mon père lorsque j’étais à 900 km/h et à 10000 mètres d’altitude …

Bosser, assis dans un siège du stade des Giants, face à la baie, lunettes de soleil sur le nez …

Payer 13 dollars de tips obligatoire dans un Diner américain …

Être pied nu, à la douane américaine, dans un scanner 3D avec mon patron qui fait un test anti-drogue …

Voir un match de NBA (et sûrement un des futurs meilleurs joueurs de tous les temps) …

Faire la tournée des bars à San Francisco …

Traverser le Golden Gate en footing après un trip de 6 heures dans SF et prendre un coup de soleil …

Regarder un gros match Golden State / Spurs dans un bar plein de fan de GS …