2 jours 21 heures 10 minutes 40 secondes

Le temps qui me sépare de ligne de départ … (j’aimerais bien connaître dès à présent le temps qui me sépare de la ligne d’arrivée).

Sensation étrange, le stress n’est pas encore vraiment de la partie (en tout cas il est très gérable) mais l’impatience elle est grandissante, envahissante.

L’énergie semble présente, les jambes ont l’air d’être en forme, la tête est prête !

Reste un petit voyage en avion, des retrouvailles, le groupe d’amis, la famille, trois nuits de sommeil, quelques repas, …

Vivement …

Liberté

Un bureau, une tasse de thé, un lit à ma gauche, une douce chanson qui résonne, une boule de poil derrière moi …

Et surtout l’envie de travailler qui revient, de travailler pour moi, de développer, d’avoir des idées, des projets, …

Me lever à 4 heures parce qu’une idée me traverse l’esprit, …

Ne pas travailler par un ami me propose un truc …

Faire ce que je veux, quand je veux …