6 mois

Je l’ai attendu six mois, six mois à espérer trouver la faille, à lui montrer le bonheur que je pouvais lui apporter et que cette hypothétique histoire qu’on envisageait ensemble pouvait se réaliser.

Les moments passés ensembles étaient extraordinaires, indéfinissables et dans quelques mois je ne pourrais que penser que je les ai rêvé tellement ils étaient fantastiques.

Le bonheur que j’ai entrevu pendant ces six mois m’a réconforté dans mes choix, dans mes certitudes. Je sais ce que je cherche, je l’ai trouvé …

J’aimerais dire que j’ai abandonné tout espoir, que je l’ai rayé définitivement de ma vie mais c’est faux. J’attends toujours mais différemment, un jour elle viendra frapper à ma porte et alors on vivra enfin ce qui ressemblait au bonheur …