Un nouveau projet tous les six mois, une nouvelle idée toutes les deux heures, des envies de changements permanents, … La plupart pensent que je ne sais pas ce que je veux mais au fond je sais trop bien ce que je veux et je cherche juste les moyens d’y arriver.

Je ne crois pas que le problème soit que je cours après trop de choses mais surtout que je ne cours pas après les mêmes choses que la plupart des gens … Difficile alors pour les autres de comprendre tous les compromis liés à cette folle course.

A force de courir je vais peut-être m’essouffler, peut-être perdre l’envie ou encore le courage … peut importe parce que je sais que c’est uniquement dans cette course que je peux trouver ce que je cherche … alors aujourd’hui …

 

je cours après la réussite …

je cours après l’amour …

je cours après la reconnaissance.