Le blog de Sylvain

Tranches de vie

Catégorie : Gluten

J’ai craqué

Difficile de savoir pourquoi j’ai craqué, il y a sûrement de multiples raisons pour lesquels ces deux dernières semaines ont été l’occasion pour moi de faire de nombreuses entorses à mon régime alimentaire de « sportif ». Et en fait ces raisons ne sont pas importantes, j’ai été faible et j’ai perdu le gain des efforts que j’ai dû faire depuis de nombreux mois. Comment puis-je être aussi bête pour gâcher autant d’efforts en quelques jours ?

C’est difficile au quotidien de se battre contre la tentation et l’envie, je suis complètement addict au sucre et plus généralement à la bouffe (comme tout le monde) et j’ai eu l’impression que ces deux dernières semaines tout ce dont je m’étais prévu devait une nécessité. J’ai rapidement repris du poids (4 bon kilos je pense) et reprendre le rythme qu’était le mien me semble insurmontable.
Et oui car maintenant je sais à quel point cette décision est lourde de conséquence, il faut être capable de dire NON à une pizza entre amis, de dire NON à une bière devant un match de Champions League, de dire NON au croissant du dimanche matin …

Tout ces NON sont terriblement difficiles à enchaîner et à accepter au quotidien … J’espère que j’aurais la force de reprendre car au fond de moi je sais que je me sens mieux sans ces excès et que mon corps est en meilleur santé … Mais au delà de ces bénéfices je sais à quel point c’est difficile de tenir un régime sans gluten ou un régime Paléo …

36 jours avant le premier

Il me reste exactement 36 jours avant mon premier triathlon … la préparation ne c’est évidemment pas passé comme prévu et je suis donc en pleine séance de rattrapage au niveau du vélo et de la natation (2,1 kilomètres ce matin) mais aussi au niveau du régime paléo qui a subit quelques failles.

J’ai donc 4 semaines intenses avant d’être prêt, je sais que je ne serais pas au niveau que j’espérais quand je me suis lancé dans ce projet, mais je suis surtout très content de n’avoir jamais baissé les bras plus de deux jours, je suis content de l’évolution de mon physique (même s’il reste encore énormément à faire) et je pense que ce premier triathlon se passera bien, peut-être que je ne ferais pas le temps que j’avais imaginé mais j’ai mis toutes les chances de mon côté pour au moins le finir.

J’ai été essayé ma trifonction et c’est vraiment une sensation bizarre, je vous épargne les photos pour l’instant car j’ai vraiment l’air ridicule (apparement c’est normal), il reste encore à la faire floquer avec le logo de l’association et je crois que j’aurais tout le matériel nécessaire pour ce premier triathlon. La pression commence à monter, 5 semaines c’est vraiment court et je ne voudrais pas être ridicule.

Même si le projet n’est pas que de faire un triathlon c’est quand même une étape importante et le fait qu’elle se passe bien sera une bonne chose pour ma motivation pour les triathlons qui vont suivre.

PS : Le jardin est presque prêt à recevoir ses premières plantations et j’ai hâte de pouvoir manger mes premiers fruits et légumes, je découvre avec joie les plaisirs du jardinage.

Défis …

Je ne m’étais jamais lancé de défi aussi important et aussi dur et le pire c’est qu’au lieu de me lancer un défi j’ai décider de cumuler et trouver le moyen que ces trois défis soient plus ou moins incompatibles entre eux … Pour résumer :

  • changer d’alimentation
  • préparer un IronMan
  • rembourser mon appartement en un an au lieu de dix

Changer d’alimentation

Depuis près de 7 mois j’ai décidé de changer mon alimentation, en effet j’ai eu un déclic et compris que ce n’était pas viable. Petit à petit j’ai cherché à comprendre ce qui n’allait pas, tester certaines choses et gardé le meilleur. En améliorant ce que je mettant dans mon assiette et en mettant moins j’ai facilement perdu 6 kilos … facile. Depuis le 1er janvier je fais un régime sans gluten et continue le sport. Résultat je suis passé de 15 à 10% de masse grasse et j’ai officiellement perdu 10 kilos et croyez moi ça se voit.

Rien de bien difficile : faire de la marche, du sport, ne presque pas manger le soir (une soupe maison), cuisiner, n’acheter que le minimum au supermarché et privilégier le marché / boucher / artisan …

Préparer un IronMan

Le plus grand défi que je me sois lancé, celui qui va rester gravé (que ce soit une réussite ou un échec) dans ma mémoire … C’est un défi insensé et heureusement qu’un autre fou à décidé de me suivre dans cette aventure (merci Aurélien). La préparation se passe bien et les deux ans qu’on c’est laissé pour préparer ça ne vont pas être de trop, le programme des derniers mois est simple : musculation, course à pied, vélo, natation, …  mais le froid n’aide pas à se motiver.

C’est vraiment prenant en termes de temps, près de 10 heures par semaine et ce n’est que le début, il nous reste encore 4 mois de préparation avant la saison des triathlons … Mais l’évolution physique est impressionnante et rassurante car les efforts payent.

Rembourser mon appartement en un an

Il me reste dix ans pour rembourser mon appartement et je me suis levé un matin en voulant que les choses changent, du coup j’ai pris un deuxième travaille de nuit … La fatigue est forcément présente quand on fait plus de 80 heures par semaine et que les nuits blanches s’accumulent, il est encore plus difficile pour trouver du temps pour le sport / la famille / Sandra, … Alors il faut faire des compromis et choisir entre dormir et faire … Mais ce défi est déjà réalisé à plus de 50%, le plus dur est fait, et j’ai hâte de pouvoir rembourser l’appartement et arrêter ce double travail, tout le reste sera alors bien plus facile !

Premiers jours sans gluten

Je n’avais pas été aussi productif sur le blog depuis des années, mais ce régime sans gluten me pousse à me raconter. En effet cela me semble intéressant et peut permettre de comprendre à quel point l’industrialisation va loin, trop loin …

La mauvaise surprise c’est quand cherchant bien tout peut-être infecté par le gluten, même l’avoine, le chocolat en poudre, les clémentines et plus généralement les fruits vendus en supermarché. En gros le défi est plus compliqué que prévu et surtout plus lourd à portée. En effet l’avoine (et le maïs, épeautre, kamut, …) peuvent être contaminé si par exemple le fermier qui le fait pousser fait aussi du blé, ou si l’industriel chez qui va passer la céréale fait aussi du blé. Pour le chocolat en poudre c’est un épaississant qui est en cause et pour les clémentine c’est une laque que les industriels appliquent sur les fruits pour les rendre plus brillant !

Ce ne sont que de petits exemples de mes recherches de ces deux premiers jours ! Un régime 100% sans gluten est donc compliqué, pour diminuer les doses c’est quand même plus simple et moins drastique : plus de blé, plus de produit issu de la boulangerie, plus de farine de blé, … Voici ma petite liste personnelle de ce que je dois donc éviter dans les prochains mois :

  • malt, amidon, protéines végétales, amylacées, anti-agglomérants, épaississants, lian protéinique, matière grasses allégées
  • capsules, gélules
  • E904
  • E411
  • E1400-E1401-E1402-E1403-E1404-E1405
  • E1410-E1411-E1412-E1413-E1414
  • E1420-E1421-E1422
  • E1440-E1442-E1443

Donc au programme ce matin : fromage blanc, fruit lavé, fuit séché (donc probablement des traces de gluten) …
Il faudra passer par la case biocoop pour voir ce qu’il propose mais le choix des produits sans gluten est vraiment complet, même si les tarifs sont plus chers.

Sans gluten

J’ai toujours été pragmatique et factuel. Après plusieurs semaines à étudier ce qu’est le gluten, de ses origines et après avoir lu énormément d’articles à son sujet je fais une expérience pendant 12 mois : enlever toute trace de gluten de mon alimentation. J’ai déjà fortement diminué ces derniers mois mais je vais profiter de cette date fatidique du 1er janvier pour me lancer.

Dans quelques minutes au revoir pain / brioche / pâte / maïs / avoine / … la liste serait trop longue pour la publier ici ! Les alternatives existent et même si je sais que ça va être dur je suis optimise en ce qui concerne ma motivation. Le plus dur va être de m’adapter socialement lors des repas de groupe, mais là encore je suis en règle général entouré de personne à l’écoute et surtout très compréhensive.

Je vais aussi en profiter pour diminuer le lait et les viandes et me concentrer sur les fruits et légumes …

Bref, 2015 sera sans gluten …

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén - Application mobile fantasmes