4 mois

120 jours qui sont passés à une vitesse folle, l’impression d’avoir vécu tellement, d’avoir tellement appris.

J’ai entraîné 50 chiens pour les preparer à la plus grande course de Norvege.

J’ai conduit un quad, dans la neige, dans la boue, sur la glace, le tout tiré par 16 chiens. J’ai aussi conduit la Subaru sur la neige, la glace …

J’ai emmené ma mère faire du chien de traîneau, je lui ai fait traverse l’Europe seule en avion.

J’ai fait du ski pour la première fois avec mon meilleur ami.

Justine est venu, m’a soutenu, et je l’emmèné en traîneau et en quad.

J’ai fait du kayak, du geocaching, de la randonnée avec traction assistée par chien.

J’ai appris à allumer un feu, a survivre par grand froid, a gérer un chien mais aussi 50.

Et surtout … j’ai participé à l’une des 3 plus grandes courses de Norvege, j’ai fait 200 kilomètres en 24 heures, trouvé des solutions pour avancer, seul avec mes chiens au milieu de nul part.

Je n’ai pas pu finir cette course, bloqué par une tempête de neige, mais j’ai survécu à ces heures compliques dans la montagne ou toute mauvaise décision peut rapidement devenir critique. J’ai survécu et je suis revenu plus fort, avec encore plus de confiance en moi et de certitudes.

J’ai l’impression d’etre arrive en Norvege en tant qu’enfant et de repartir en tant qu’homme.

J’ai eu du temps pour lire et surtout réfléchir, méditer, penser, visualiser. Je me sens pret, plus mature pour avancer dans une vie qui me semble plus cohérente avec ce que je veux vraiment.

La page se tourne apres 4 mois. Une nouvelle page pour une nouvelle aventure.

Hors du temps

C’était un moment hors du temps … j’ai gravi une montagne, tiré par huit chiens, j’ai vu des centaines de traces d’animaux, j’ai traversé un brouillard dans lequel je ne voyais pas à 10 mètres, …

Et puis je me suis retourné, en haut de cette montage, entouré par toutes ces autres montages et avec à mes pieds la vallée. Le paysage était extraordinaire, les conditions fantastiques, les chiens hallucinants.

Un grand moment de découverte, une vraie aventure, un vrai moment de folie au pays des mushers ! La première fois que je comprends pourquoi on peut réellement être addict au chien de traîneau.

Une journée normale (au printemps)

Une journée normale c’est :

  •  nourrir les chiens le matin (donc préparer les 30 kilos de viande par jour + les snacks)
  •  leur donner de l’eau
  • préparer les chiens pour l’entraînement (les harnacher, …)
  • préparer les pauses (eau, snack) pour les chiens
  • entraîner (entre 2 et 5 heures d’entraînements par équipe, il y en a trois)
  • nettoyer les excréments (rappelez-vous les 30 kilos de viande 😉
  • nettoyer les harnais après les entraînements
  • les nourrir encore après les entraînements
  • sortir les bébés et les faire marcher (11 chiens)
  • donner les médicaments, faire quelques soins, …
  • nettoyer, réparer, bricoler
  • faire un feu de bois pour se réchauffer et sécher les vêtements
  • charger le matériel pour le lendemain (talkie walkie, lampe frontale, …)

Le temps passe (différemment) ici en Norvège

Je ne sais plus quel jour nous sommes …

Je ne sais plus quelle heure est-il …

Les jours s’enchaînent, les journées de folie aussi, les nouvelles aventures (j’ai fait du canoye, du cani-cross, …).

Il fait maintenant tout le temps une température négative et les premiers flocons (on est en octobre) viennent de tomber mais non pas tenu 😉

Mes entraînements en solo avec les chiens se passent de mieux en mieux et le fait de connaître le nom de tous les chiens est un vrai plus.

J’avance bien dans mon défi « Bernard Werber » puisque j’en suis à mon 4ème livre en 4 semaines ! C’est un vrai plaisir de redécouvrir ces livres.

En gros tout va bien, un peu fatiguée, mon régime alimentaire laisse à désirer mais je vais bien. J’ai juste hâte que Justine, Aurélien et la famille puissent me rejoindre et venir vivre une partie de mon aventure !

Deux premières semaines

J’ai le sentiment d’être là depuis des jours et à la fois d’être arrivé hier. Tout se passe à merveille, pour l’instant il ne fait encore très froid (6-10 degrés), il n’y a pas de neige mais il commence à faire sombre tôt (19h).

J’ai commencé à faire mes premiers entraînements seuls, avec 12 chiens qui tirent le quad, c’était top et tout c’est bien déroulé. L’inquiétude et l’angoisse était légèrement présente puisqu’on a eu un accident avec Mariaje la semaine dernière (rien de trop grave) et j’ai aussi assisté à ma première bagarre de chien (10 ou 12 points de suture, le tendon était visible).

Je connais presque tous les noms de chiens, reste encore des milliers de choses à apprendre mais ça avance plutôt bien.

J’ai pris le temps de faire des randonnées avec des chiens, c’est vraiment cool, pas de bruit, pas de voiture, la forêt à perte de vue. Ce qui est vraiment trop cool en Norvège c’est que régulièrement vous tombez sur des refuges, souvent ouverts, gratuits, confortables. En fonction de la taille du refuge, vous pouvez y cuisiner, y dormir, …

Vraiment trop cool de pouvoir se poser en pleine forêt !

En gros tout va bien et les prochaines semaines s’annoncent chargées mais tellement agréables.

Flickr Album Gallery Powered By: Weblizar