Dans quoi je m’embarque ?

Avec les différents préparatifs pour mes débuts en tant que Swing (achat de vêtements, nouveaux plannings, nouveau rôle …) je suis en train de me rendre compte petit à petit que je vais devenir Swing. Je pense que je n’avais pas encore assimilé exactement tout ce qui m’attendait. Même si je n’ai pas de regrets, que je n’ai pas peur de ce qui va arriver dans les mois qui viennent j’ai le sentiment bizarre de m’engager dans quelque chose que je ne maîtrise pas.

Je sais que c’est une chose que je voulais depuis plusieurs mois, je suis donc content d’y être arrivé et je pense sincèrement que cela va bien se passer. Mais c’est un choix important dans ma vie, une direction que je prends qui aura des répercutions importantes dans les années qui viennent.

Je n’ai que 21 ans et j’ai l’impression de prendre des décisions qui me dépassent et dont je ne peux présumer des nombreux effets sur ma vie. J’ai donc décider de ne pas trop réfléchir aux effets de mes choix mais de les prendre en respectant une seule volonté : ne faire les choses que par envie (je veux me lever le matin en étant heureux de ce que je vais faire et je veux me coucher en pensant que j’ai passé une bonne journée). Être swing correspond très bien à cette volonté et je pense que c’est la seule chose qui doit me pousser en avant.

Je ne sais pas (et heureusement) quel est mon avenir, je ne sais pas de quoi il sera fait mais je trouve que ma vie est plutôt agréable à vivre et c’est le principal. Avec mes nouveaux horaires et mon nouveau statut je pense que mon travail à macdo va encore plus correspondre à ce que je suis et encore plus coller à mon rythme de vie, enfin j’espère …

2 commentaires sur “Dans quoi je m’embarque ?

  1. en parlant de s’embarquer…ça fait longtemps que j’aime voyager mais que je ne le fais plus. J’ai toujours voulu partir loin, découvrir le monde, les gens, les cultures, traditions, la vie…Ca fait bien plus d’un an maintenant que je pense à faire le tour du monde, et cet été j’étais vraiment plus que décider, mais y a tellement de choses à prendre en compte : l’argent, les proches, les visas, les vaccins, les pays dangereux, les conditions de vie…bref c’est pas simple de partir. Je travail un peu mais en ce moment c’est un peu creux (parce que j’ai arêter mais études, j’ai soif d’indépendance!!) et je suis en train de m’inscrire pour une formation d’auxiliaire de puériculture (travail avec les bébés) et je suis complètement perdue…j’arrive pas à faire des choix, c’est pas nouveau mais ça empoisonne le cerveau quand même! Je trouve ça bien de pouvoir faire des choix comme toi et les assumer pleinement, d’en être ravi et d’être heureux comme ça, de pouvoir mener sa petite vie comme on le souhaite. En ce moment je suis vraiment coincée dans mes choix, il faudrait que je finisse par me décider un jour de partir ou de rester mais j’y arrive pas, j’ai peur de le regretter que ce soit l’un ou l’autre…Alors je suis très admirative pour ceux qui y arrive.

  2. En même temps je ne suis sûr de rien, peut-être que dans quelques temps je trouverais ma situation nulle et elle ne me rendra pas heureux … On ne sait jamais, seulement je n’aurais pas de regrets d’avoir pris les décisions que j’ai prise. Les seuls regrets que j’aurais pu avoir ça aurait été de ne pas prendre de décision et de laisser les choses se faire. Quitte à prendre une direction je préfère la choisir la moi, j’aurais soit le plaisir de me dire que j’ai construit mon bonheur ou alors la satisfaction d’avoir essayé et de pouvoir réessayer encore d’autre chose si j’échoue.

    Essayes de prendre la décision qui te donnera le moins de regrets à nourrir dans le futur, prends une décision c’est toujours mieux que de ne pas en prendre …

Les commentaires sont fermés.