Dernière ligne droite

C’est un sentiment complexe qui m’envahi avant que je ne trouve le sommeil. Comme si demain était le commencement de quelque chose de nouveau, un vrai saut sans l’inconnu sans qu’aucun retour en arrière ne soit possible.

Entre l’excitation de cette inauguration, la frayeur financière, les doutes d’entrepreneur je passe par tous les états.

Demain je vais enfin dévoiler mon vrai visage à tous. Ce sera sûrement une surprise pour ceux qui me voyaient comme un beau parleur, un gamin de 23 ans comme les autres … Au fond j’ai toujours su qui j’étais mais je n’ai pas toujours réussi à l’assumer. Je ne suis pas meilleur que les autres, je n’ai rien de plus à part ma motivation, ma ténacité et mon courage.

Demain je vais devoir assumer, assurer et réussir mon premier jour de ma nouvelle vie