Parler d’elle c’est un peu me dévoiler, comprendre ce qu’elle est c’est avant tout expliquer ce que je suis mais en parler c’est aussi prendre le risque d’utiliser les mêmes mots qu’un adolescent lors de ses premiers émois, une régression sûrement nécessaire pour retrouver la naïveté qui permet de croire en l’amour.

Elle est tout ce que je cherche, tout ce dont j’ai besoin pour devenir la personne que j’ai toujours voulu être, avoir enfin la vie que j’espère depuis maintenant trop longtemps.

Pas un coup de foudre mais la certitude qu’un lien indéfectible existe entre nous. Une dépendance que les années ne feront que réduire sans jamais l’anéantir …

Elle … mon amie, ma confidente, mon manque, mes rêves, mes espoirs … elle est tout ça à la fois …