Elle, elles, toutes …

Il y en a eu une, puis une autre, encore une autre, et une dernière qui ne l’était pas vraiment puisqu’il y en a encore une autre, puis une autre dont on est tombé sous le charme

La première on ne l’oublie jamais vraiment, elle reste celle avec laquelle on a toujours cru que ce sera aussi la dernière …

Les suivantes on les oublie plus on moins, on n’y croit plus ou moins mais toujours avec sincérité …

La dernière, celle que l’on ne connaît pas encore et dont on rêve depuis la première, un doux mélange de toutes celles qu’on a un jour aimé … Celle qui partagera tout ce dont on a toujours rêvé pendant des années …