En chier pour changer

Je n’ai jamais eu l’impression d’être aussi cohérent avec moi-même, il reste encore un tas de choses à changer et à améliorer mais à défaut d’actes j’ai pris conscience de beaucoup de choses.

J’ai décidé d’en chier pendant un an, de travailler beaucoup plus, pour garder ma liberté ou plutôt mes libertés : de penser, de changer, de partir, de vivre, d’explorer, … Dans un an si tout se passe bien les décisions seront plus simples, plus cohérentes avec mes envies de vivre différemment. Pour l’instant aucune décision n’est pas prise, je ne sais pas ce que je ferais mais je sais que ce que je ferais sera en accord avec mes principes de vie.

Cela ne veut pas dire que je prendrais des décisions égoïstes puisque j’inclus ma famille et mes amours à mes nouvelles décisions. Etre le plus autonome financièrement, ne dépendre de rien mais de personne, prouver qu’une autre manière de faire est possible.

Cela passe par des décisions simples et faciles à mettre en place : plus de télévision, changer mes modes d’achat (le moins possible de supermarché et des achats au marché et chez les vrais commerçants, la possibilité de jardiner, de passer du temps avec les vrais gens, toujours pas de réseaux sociaux, des soirées entres amis (jeux de société, …).

Et puis lancer des réflexions sur un tas de choses, apprendre et s’imprégner de sujets pour se faire son opinion : sur la décroissance, sur la viande dans mon régime alimentaire, sur l’autonomie alimentaire, sur mon rapport au voyage et aux gens, …

Je veux surtout reprendre le contrôle de ma vie, prendre le temps de la réflexion pour comprendre ce que je veux réellement, moi, sans écouter le flux quotidien de la presse et de la morale collective. Moi, de que j’ai envie, de quoi j’ai besoin pour être heureux …

J’ai déjà beaucoup avancé, je me sens différent de la majorité des gens que je connais, mais je sens que je peux aller plus loin …