Entre les murs

J’en avais entendu beaucoup parlé (comme tout le monde) mais ce n’est que ce soir que je me suis motivé à le regarder. Pendant tout le film je me suis dit que je n’aimais pas la forme (j’aime les documentaires, j’aime les fictions mais absolument pas les docu-fiction) mais que le fond méritait une palme.

J’ai revu avec nostalgie mes années collège et je me suis dit que ce n’était pas vraiment ce qui j’avais vécu, j’ai un peu modéré mon avis sur le métier d’enseignant et j’ai tiré plein de réflexions de ce film. Comme une claque qu’on prend lorsque l’on regarde un bon documentaire, une claque qui nous permet d’y voir plus clair mais sans réussir à nous persuader que c’est une réalité. Autre problème : je n’ai pas supporté le personnage de professeur, on a tous eux de bons et mauvais professeurs, il y a toujours eux de bons et de mauvais élèves, … tout est une question de proportion, d’éducation, …

A voir donc et surtout à méditer …