Et après ?

Maintenant que la revue est passée, que Vincent est autonome dans son travail et que les travaux de l’appartement touchent à leur fin il va bien falloir reprendre une vie normale. Une vie dans laquelle je puisse profiter de ces moments qui ont tant fait défaut ces derniers temps.

Je sais ce qui peut venir s’ajouter au “grand bonheur de ma vie”, je sais ce que je ne souhaite plus vivre et ce qui me plaît dans ma vie actuelle. Alors il ne me reste virtuellement qu’à attendre que les choses arrivent …

Question du soir : pourquoi suis-je aussi optimiste sur ma vie pro et autant pessimiste sur ma vie perso ? Peut-être et sûrement parce que j’ai l’impression de plus maîtriser mes obligations et autres responsabilités que mes sentiments et mon inaptitude à avoir une vie normale.