Et si j’arrêtais

C’est la première fois que je me pose la question, en effet hier soir le rush c’est très mal passé, je n’ai presque pas pris de plaisir à travailler (ce qui est très très rare il faut le dire) et pour la première fois en un peu plus d’un an et demi je me suis demandé s’il était envisageable d’arrêter maintenant …

Après de longues réflexion j’en suis arrivé au constat que se serait une bonne chose que j’arrête le macdo car je pourrais me lancer (enfin) corps et âme dans mon projet professionnel (le vrai celui-là). Je pourrais enfin commencer à démarcher les clients pour leur vendre mes produits et faire ce qu’il me plaît. Mais d’un autre côté si je démissionnais aujourd’hui je pense que j’aurais un sentiment d’inachevé, comme un échec professionnel qui pourrait laisser des traces. Il me reste énormément de choses à apprendre sur moi et sur le monde du travail pour que je puisse partir serein vers d’autres aventures professionnelles.

Mais en ce moment c’est dur, les équipiers sont nouveaux et mous, le matériel est nouveau et la fatigue est présente … Un cocktail que je vais essayer de maîtriser le plus rapidement possible pour que des soirées comme hier soir ne se reproduise pas trop souvent.

5 commentaires sur “Et si j’arrêtais

  1. Sylvain, ca fait très longtemps que l’on s’est vu (tu m’avais « sauvé la vie ») et je crois que j’ai besoin de te voir ou au moins de pouvoir te parler.

  2. Partir de Mcdo ? Je ne peux que t’encourager, je pense qu’il est important de pouvoir passer 35h par semaine pour quelque chose qui nous sert autant qu’on le sert. Bosser pour quelque chose qui en vaille la peine, quelque chose de bon, quelque chose qui a du sens dans notre vie. je dis pas que mcdo ça n’a pas de sens ( enfin pour moi si), mais mcdo c’est un passage y a certainement beaucoup mieux pour toi… en plus si tu as des projets… lance toi… y a pas pire que le regret ! Et ce sera pas un échec de quitter le mcdo, ça voudra dire que tu as trouvé mieux ! Nous quand qqun part du mcdo, c’est la fête, car on sait que c’est que pour trouver un meilleur avenir !

  3. Je crois que tu es trop concentré sur ce que tu vies au Macdo car tu n’arrives pas à te rendre compte qu’on puisse :

    • mûrir professionnellement et personnellement en travaillant au Macdo
    • avoir l’impression de bosser pour quelque chose qui en vaille réellement la peine
    • donner un sens (même provisoire) à sa vie grâce à Macdo
    • et j’en passe car je ne pense pas que tu puisse comprendre ce que je vis à Macdo et je ne suis pas le seul rassure toi

    Chacun prend son travail à Macdo d’une manière ou d’une autre, il faut juste être capable de comprendre et de respecter le choix des autres.

  4. Au bout d’un 1 an de McDO, j’ai du démissionner parce que je déprimé à cause de mon avenir, je n’avais aucun projet professionnel, j’avais du mal pour mes cours à distance, je n’arrivais pas à épargner pour mon permis.

    Ma démission m’a permis de faire un point sur mon avenir et aujourd’hui j’ai décidé de travailler quelques années au McDO.

Les commentaires sont fermés.