Être lu pour de vrai

Au début on écrit pour écrire, on ne pense pas à être lu ni même à ses improbables lecteurs … et puis avec le temps on se retrouve à discuter avec des personnes qui vous lisent et qui ont des informations que vous ne pensiez pas qu’elles avaient.

Personnellement je vis mes billets les plus personnels comme un acte d’écriture libérateur ce qui veut dire que la plupart du temps je ne me rappelle pas de ce que j’écris et que je ne m’impose aucune limite entre perso et privé.

La question est donc de savoir si cette transparence est bénéfique ou pas, si je ne devrais pas avoir un blog anonyme qui me permettrait de faire cette dissociation entre ce qui m’est trop personnel et si qui est publique car aujourd’hui tout est publique. Peut-être que cette situation de transparence totale est le reflet d’une communication que je n’arrive plus à avoir avec les autres concernant la plupart des sujets personnels que je traite ici ?

C’est tellement facile de dévoiler ses secrets les plus intimes sans avoir (sur le moment) à se soucier de son « public » que quand la réalité d’une vraie écoute se pose tout devient différent.

Être lu pour de vrai sur son blog