Fantastique

Je n’en menais pas large face aux 2000 mètres de dénivelés de la partie vélo, pas trop à l’aise lorsque je ne sentais plus mes pieds et mes mains plongés depuis moins de 20 seconde dans l’eau froid de la manche interdite à la baignade pour cause de conditions météo défavorables (tout ça en plus de deux contractures qui me gênaient même pour marcher) …

Et pourtant ce fût un vrai moment de bonheur (80% de plaisir et 20% de douleur pour être sincère) …

Que ce soit la natation avec des grosses vagues, une bonne nage (2 kilomètres en 38 minutes avec une sortie à l’australienne que j’adore) et de bonnes sensation … malgré un courant très fort qui nous a déporté de plus de 100 mètres …

Et ce n’était que le début, malgré les 2000 mètres de dénivelés (sur 81 kilomètres) la partie vélo a été jouissive, les 8 difficultés étaient de vrais défis mais je n’ai pas posé pied à terre, j’ai même bien monté et surtout bien roulé … J’ai pris énormément de plaisir sans aller puiser dans mes réserves …

Et voici venu le temps de la course à pied, la grosse inconnue avec mes deux contractures et surtout si on prend en compte le fait que je n’avais pas couru 21 kilomètres depuis un an (et qu’on mon compteur cap des derniers mois était très très light). J’ai géré à mon allure marathon pour ne pas prendre de risque, le début a été difficile psychologiquement mais après le premier tour tout allait bien : je savais que j’allais aller au bout et je me sentais bien. Malgré tout je n’ai pas accéléré avant le dernier tour …

Au final je finis sous la barre des 5h30, 360ème … (si on ne tient pas compte de ma pénalité injustifié 😉

Que du bonheur et surtout positif : pas de douleurs au genou, les trois disciplines se sont bien passés, je sais que je dois continuer dans ce sens au niveau de l’entraînement …

Prochain rendez-vous dans 1 mois et demi pour un autre half …