Finale

Ce matin visite du quartier de Santa Theresa, c’était magnifique mais très haut (les mollets ont soufferts) … mais nous n’avions qu’un seul événement à l’esprit : la finale …

Nous y sommes arrivés avec quelques heures d’avance, nous nous sommes insérée dans une vraie marée humaine entourée de plusieurs dizaines de milliers de militaires, nous avons passé les 4 barrages militaires, puis les portes d’entrées, présenté notre billet une dizaine de fois avant de rentrer dans l’antre du football.

Ça va être difficile d’expliquer les émotions qu’on a ressenti à ce moment-là, et pendant les heures qui ont suivi … Beaucoup d’émotions c’est sûr, de beauté, l’impression d’être au sommet du monde du foot pendant quelques heures …

Les argentins ont beaucoup chanté, fait énormément de bruit, … Certaines choses resteront à jamais gravé dans nos mémoires : les hymnes, le bruit des 76000 sièges qui claquent lorsque la foule se lève, l’ambiance géniale, la folie et la déception lors du but, les larmes …

Un moment inoubliable, incroyable, inimaginable …