Aujourd’hui c’est la deuxième fois que je lance une recherche anodine dans les images de google et que je tombe sur des images pornographiques. Les requêtes étaient : « regarder par-dessus une épaule » et « faire le ménage » ce qui correspond à tout sauf à des termes proches de la pornographie. On se rend compte du malaise que cela peut créer pour un public plus jeune qui tomberait sur de tel résultat dans google.

Tout cela pour dire qu’il est impératif de mettre des logiciels spécifiques si des jeunes surfent surfent seuls sur un ordinateur, car entre les recherches d’images, les publicités omniprésentes et les recherches de site on peut vite arriver, sans en avoir eu la volonté, sur des sites pour adultes.

Même si la discussion et l’éducation reste la meilleure des protections il est préférable de prévoir une protection logicielle contre ces dérives. Les FAI fournissent des logiciels de contrôle parental et des sociétés proposent des services payants encore plus aboutis : les solutions existent et on aurait tort de s’en priver.

Sans protection il y a des requêtes à éviter pour les enfants