Introspection

Si j’analyse ce qui m’est arrivé ces dernières années j’en arrive à plusieurs constats frappants.

Le premier c’est que mes relations sentimentales sont quasiment toute identiques : je sors avec des filles plus jeunes (voir beaucoup plus jeunes) que moi dont je tombe plus ou moins amoureux. Si je suis amoureux elle finisse par se lasser et partir alors que si je ne tombe pas amoureux elles le deviennent éperdument. Même si cela reste un classique de série B c’est une vraie constante dans toutes mes relations amoureuses. Pour les années à venir j’ai donc le choix entre (rayer les mentions inutiles) :

  • arrêter de sortir avec des filles plus jeunes que moi
  • rester célibataire et devenir moine bouddhiste
  • continuer à sortir avec des filles de 18 ans (jusqu’à mes 50 ans)

Le second constat c’est que ma vie professionnelle est bien plus importante pour moi que tout le reste, j’ai toujours sacrifié tout le reste pour lui donner la priorité. Sûrement parce que j’ai toujours trouvé dans le travail une manière de solutionner mes différents problèmes, que ce soit dans la création de site internet, Mcdo ou la création de SOS Ordinateurs. Le travail m’a permis d’aller mieux c’est un fait, le problème c’est que le travail ne fait que soigner il ne peut pas guérir les causes plus profondes de mes maux. Peut-être que je suis fait pour une vie qui soit d’abord professionnelle ?

Le dernier constat c’est que ma vie personnelle est bien terne, je ne fais aucun effort pour voir mes amis ou ma famille et je préfère bien souvent la solitude à toute autre forme de vie sociale. Pourtant j’ai des amis (de la CCI, du basket, d’Angers) et de la famille que j’aime. Sans comprendre pourquoi je me suis toujours privé de l’amitié et de l’amour de tous ceux qui comptent pour moi !

Je suis conscient de tout ça, c’est déjà bien, il ne me reste plus qu’à combattre les différents démons qui sommeillent en moi depuis des années et les vaincre pour enfin vivre heureux.