Je ne sais plus

Cette période va sûrement passer mais là, maintenant, je n’ai plus de repères. Je ne sais pas pourquoi je fais du triathlon, je ne sais pas pourquoi je me lève le matin, pourquoi je vais travailler, pourquoi je me bats pour gagner ma vie, pourquoi je suis ici, qui je suis, …

Je ne sais plus, je me pose des questions, je suis rempli de doutes. Fatigue, frustration, incompréhension n’aidant pas à quelconque forme de positivisme.

Ça passera, crise de la trentaine diront certains, … ça passera … vivement demain !