Je me trouve assez proche de l’ébauche des valeurs de la culture « moving circus » surtout de ces points précis :

  • pas de bureau, tout en mouvement
  • pas de diplôme (on s’en fout plus précisément)
  • pas de cigarette
  • pas de hiérarchie tout le monde est « à plat » (ok, peu de hiérarchie est plus exact)
  • pas de cravate, tout le temps informel
  • pas de religion (et si religion alors très peu pratiquant)
  • pas de monopole ou de centre, tout est décentralisé
  • pas de média de masse, ils sont là mais sont moins importants
  • pas de gêne, pas peur du ridicule, on fait les choses on voit après si on se trompe, c’est la tendance « tout est bêta »
  • pas de patron: salariat has been, tendance à créer son propre emploi et être autonome

Pour les autres points je suis plus ou moins d’accord ou alors je n’ai pas d’avis tranché avec ce concept repris par Loïc Le Meur.