Pas au top

J’essaye encore de me persuader que je ne sais pas pourquoi je ne me sens pas bien alors que je connait pertinemment les réponses.

Je n’arrive plus à dormir parce que je n’ai aucun rythme de vie stable et que j’ai l’esprit constamment embourbé dans d’hypothétique réflexions pour trouver un sens à la vie que je mène.

Je suis malade la moitié du temps parce que je n’ai aucune hygiène alimentaire autre que le Mcdo, les kébabs ou les plats de pâtes et parce que je ne dors plus.

Je suis fatigué en permanence parce que je cours après le temps pour réussir à jongler entre ces trois putains de travails qui sont pourtant d’incroyables expériences si on les prend individuellement …

Alors il y a des soirs où j’aurais bien aimé avoir choisi une vie normale, une vie dans laquelle je pourrais passer plus de temps à profiter qu’à travailler …