Réflexions au muscadet (j’ai besoin d’une muse)

Il y a des périodes pendant lesquelles ça ne va pas, ces périodes qui durent plus ou moins longtemps et qui partent sans comme elles sont arrivées … On pense alors à démissionner, à changer de ville, à tout lâcher et recommencer sa vie à zéro. On cherche alors à comprendre mais les réponses sont toutes plus floues les unes que les autres, plus incertaines et confuses que les questions elles-mêmes !

Alors même si mes doutes sont logiques en cette période de transition entre l’adolescence et la vie d’adulte cela ne me ressemble pas. J’ai toujours eu la certitude de savoir ce que je voulais dans la vie, j’ai d’ailleurs toujours fait des choix qui allaient dans ce sens : privilégier ma vie professionnelle, vivre comme si j’avais 30 ans, croire que je pouvais me passer de choses essentielles, … Mais ces certitudes perdent de leur sens lorsque je m’aperçois que je ne suis pas si heureux que ça, évidemment je ne suis pas malheureux mais comme tout à chacun je me rends compte que ça pourrait être un peu mieux …

Alors si je devais changer de vie pour trouver le bonheur qu’est-ce qu’il faudrait changer ? Je trouverais le moyen de retourner à Angers (me rapprocher de ma famille et m’éloigner de mes souvenirs), j’essayerais de rendre ma vie sociale plus importante que ma vie professionnelle, je passerais plus de temps à faire du sport qu’à manger de la merde, je trouverais plus d’amis que de clients, ..

J’ai besoin d’être amoureux, envie d’avoir de nouveaux amis et de vivre de nouvelles choses , … Je veux mais je ne sais pas comment y arriver …