Parfois

Parfois je ne l’écoute pas vraiment, quelquefois je ne lui parle pas aussi bien qu’elle le mérite, souvent je lui impose mon travail comme seul discussion et de temps en temps je ne suis pas aussi patient et compréhensif que je n’aurais pu le penser.

Je découvre que je suis loin d’être parfait et pourtant elle supporte tous ces défauts, je fais des efforts chaque jours pour être meilleur car elle mérite que je le devienne.

La vie à deux permet d’en apprendre beaucoup sur soi, de se découvrir au delà de tout pour devenir moins égoïste car aujourd’hui je sais que j’ai besoin de sa force et de son soutien pour avancer.

Etre deux

Plus que l’amour on a parfois besoin de soutien, même si les amis et la famille sont toujours présents pour soutenir il n’y a rien de plus motivant que de voir dans des yeux amoureux tout l’espoir que l’on n’a plus.

Le soutien d’une personne qui vous aime, qui croit en vous et qui par un geste peut décupler la motivation disparue … Les encouragements sincères de celle qui n’a pas besoin qu’on lui explique pour savoir qu’on va mal …

Personne pour voir mes cernes, personne pour entrevoir mes doutes … quand seul dans le noir je me laisse aller à un peu de sincérité …

Contrôle et raison

Ceux qui me connaissent bien savent que je tombe souvent sous le charme mais rarement longtemps. Pourtant de temps en temps, il y a LA fille. Celle qui me rend fou, souvent sans le savoir, celle qui peut me faire perdre tout contrôle et toute ma raison pendant de très long mois. Je rentre alors dans un état aggravé de timidité souvent associé à une confusion totale empêchant toute communication.

De long mois pendant lesquels tout ce que j’apprends d’elle me conforte dans mon pressentiment initial mais aussi pendant lesquels j’essaye vainement de faire comprendre tout que je ressens … A force de discussions et de confidences je deviens souvent l’ami que je ne veux absolument pas être, mais par défaut j’assume ce rôle qui m’exaspère.

Il suffit alors d’un mot, d’un sourire pour que mon esprit divague sur une hypothétique relation, cette relation que j’espère mais que je n’ose envisager.

Cela peut durer une seconde comme plusieurs années, mais chaque coup de coeur est sincère et pourrait si « elle » le voulait devenir une bien belle histoire.

Merde

J’y pense depuis quelques jours, ça m’obsède et plus j’y réfléchis plus cela devient une fuite tentante.

Alors oui ça me mettrait dans une merde internationale si SOS Ordinateurs ne connaît pas une réussite rapide mais en même temps c’est devenu vraiment difficile de travailler. Ce n’est pas le travail en lui-même qui a changé (j’apprécie toujours autant ce que je fais et je n’ai pas changé d’avis sur mon travail de manager) mais plutôt ce que je vis pendant que je travaille.

Je ne sais vraiment plus où j’en suis pourtant il va falloir prendre une décision …

Une amitié qui n’en est pas une

J’ai essayé d’être simplement ton ami et d’oublier ce que je ressentais mais je n’y arrive pas, c’est vraiment trop dur de …

T’entendre parler de tes amours et de tes amants pour qu’ensuite tu me demandes de donner mon avis et mon accord tacite pour des choses que je ne voudrais jamais avoir sues.

D’essayer en permanence d’être objectif pour des décisions que je voudrais vivre au lieu de conseiller, te voir malheureuse et t’entendre vouloir être heureuse alors que je ne souhaite que cela pour toi.

D’être simplement le bon ami à qui on confie tout, avec qui on rigole et partage ces moments anodins sans voir autre chose qu’une amitié.

De vouloir oublier ce que je ressens pour être sincèrement et uniquement ton ami pour que cette relation devienne enfin saine et transparente pour nous deux.

Partager mon temps entre les bons moments avec toi et les douces déprimes …