Anciennes lettres

En faisant le ménage dans mes archives, j’ai trouvé une pile de lettres et j’ai fait quelques découvertes intéressantes :

  • de nombreuses lettres de ma meilleure amie
  • des cartes postales d’amis du collège dont je ne me rappelle vaguement le prénom
  • des lettres d’amour non signées dont je n’arrive pas à retrouver l’auteur
  • de nombreux mots pour me fêter mes anniversaires
  • un article de presse avec une photo atroce de moi
  • une ancienne correspondance avec une anglaise
  • de magnifiques lettres d’amour

Envie d’oubli

Pourquoi je n’arrive pas à t’oublier, les années passent et les souvenirs restent comme si tout c’était passé hier ! Personne ne me croirait si j’expliquais que je pense encore à toi tous les jours, qu’il suffit que je te vois pour déprimer pendant plusieurs jours … Le temps passe et tout le monde prédit la fin de ces souvenirs, la fin de ton omniprésence dans mes pensées mais rien n’y fait surtout pas le présent.

Que ce soit pour comparer ou simplement par nostalgie ton visage s’impose à moi, notre histoire aussi éphémère que ridicule aurait du automatiquement s’effacer, remplacer par de nouvelles histoires mais ma mémoire s’obstine à te garder à la surface de flots bien trop tumultueux …

J’ai tout essayé, le mépris, la haine, la distance, les autres … rien n’y fait je ne peux t’oublier !

Amours d’adolescent

Je vis mes amours comme un adolescent de 15 ans lorsque l’on croit à chaque fois avoir trouvé la bonne personne. Celle qui vous empêche de dormir, qui hante vos rêves, qui fait exploser votre forfait, qui vous fait faire des choses qui ne vous correspondent pas sous prétexte d’un amour aussi fou qu’éphémère …

Le résultat est une vie sentimentale chaotique et complexe à base de conquêtes multiples et la mise en place d’une chasse permanente pour trouver celle qui comblera ce vide … Mais une chasse sincère car j’ai ressenti pour toutes un sentiment plus ou moins fort d’affection (ou d’amour dans certains cas) et c’est bien ça l’important le plus grave …

J’aurais aimé n’avoir qu’un amour : le seul, le vrai, l’indiscutable mais ça n’a pas été le cas. Je ne vais pas tomber dans la déprime de l’adolescent qui tombe amoureux uniquement de filles qui ne veuillent pas de lui mais on y est presque. Pour me remonter le moral on me dira des phrases aussi inutiles que ridicules :

  • qu’il ne faut pas chercher l’amour il arrive quand on s’y attend le moins
  • qu’il faut être patient
  • qu’il y a forcément quelqu’un qui me correspond

À toutes celles que j’ai fait souffrir : je suis désolé mais j’ai toujours été sincère avec vous !

À toutes celles qui m’ont fait souffrir : j’aurais longtemps encore une pensée émue en pensant à vous et aux bons moments passés …

Amours d'adolescent

Obsession

Les gens qui me connaissent bien savent que je suis quelqu’un qui est toujours obsédé par une multitude de choses et de personnes. En ce qui concerne les personnes ont retrouvent évident celle que j’ai aimées, elles ne sont pas nombreuses mais hantent désespérément mes nuits et mes jours. Ces obsessions pour ces personnes que j’ai tant aimées me prouvent jour après jour la peur que j’ai de finir seul, d’être seul, de vivre seul …

Mes autres obsessions sont moins romantiques, je suis obsédé par le fait de plaire, de réussir et de devenir quelqu’un … Je me rends compte aujourd’hui que toutes ces obsessions sont les premières raisons qui me font avancer, sans elles je ne serais pas celui que je suis … je n’aurais pas eu l’envie ni la force de travailler en freelance, je n’aurais pas le courage de travailler 7 jours sur 7 sans prendre de vacances.

Ces obsessions sont sûrement la raison qui me différencie des jeunes de mon âge, je sais que je veux réussir à tout prix et tout ce qui peut me faire avancer dans cet objectif prend une place particulière dans ma vie (que ce soit McDo ou SPonline).

Alors à vous toutes que j’ai aimées vous m’obsédez et oui tous mes rêves de réussite m’obsèdent …