La force

Malgré que ce soit un choix assumé, les journées sont vraiment très longues. Chaque jour c’est de plus en plus difficile de trouver la force de repartir au charbon. Je sens la force me quitter petit à petit, l’envie et la motivation sont bien présentes mais la force s’amenuise. Mon corps m’envoie plusieurs par jour des signaux d’alerte : migraine, maux de ventre … Si a la liste des désagréments on ajoute le fait que je devienne lunatique et irritable je ressemble de plus en plus à un cobaye de test clinique sur la fatigue …

Mais le principal c’est la motivation et l’optimisme : CA VA LE FAIRE …

Priorités

J’ai une tendance extrême à passer d’un projet à un autre, à en zapper un pour en reprendre un autre au fur et à mesure de ma motivation et de mes envies. Logiquement le résultat est que je ne peux pas être à 100% et tous les projets avancent sans jamais aller à leur terme, …

Tous sont intéressants, j’ai envie de mettre en place chacun de ces projets car je sais qu’ils peuvent m’apporter quelque chose (financièrement ou pas d’ailleurs). Il va falloir pourtant en choisir certains et mettre d’autres en standby pour que je puisse réellement avancer sur ceux qui doivent avoir la priorité.

Et objectivement les deux seuls projets pour lesquels je dois à être 100% sont SPonline et SOS Ordinateurs (depannage informatique), pour la simple et bonne raison qu’à court terme ce sont les seuls projets qui peuvent payer mon loyer et le reste …

Evidemment les autres projets ne sont pas totalement abandonné, ils seront un jour où l’autre une priorité absolu dans mes listes mais pas aujourd’hui. Bizarrement c’est un soulagement et un crève cœur en même temps ; car elles vont être nombreuses les fois où j’aurais envie de coder pour le plaisir mais en même temps je vais avoir l’esprit clair et libre pour avancer sur les deux projets les plus importants de ma jeune existence.

Maintenant il me faut quand même un échappatoire et je pense que NotreJob est celui qu’il me faut, le projet qui me correspond le mien et qui me permettra de souffler et de continuer à apprendre en développant.

Au programme des prochaines semaines donc : la fin de twitterio (ou quelque chose s’en rapprochant),  la fin de par amour, la fin de streo, … mais l’ouverture de nouveaux blogs, de nouveaux sites pour SPonline et SOS Ordinateurs, le lancement de NotreJob, la validation du CMS de SPonline, …

Est-ce qu’on peut tout bien faire ?

A force de tout vouloir faire je me retrouve à gérer énormément de choses et je me demande si je peux tout faire aussi bien que si j’étais à plein temps sur une seule activité. Je sais que je ne peux pas être aussi productif sur SOS Ordinateurs (depannage informatique) ou SPonline que si j’étais à plein temps mais la question est plutôt de savoir si le temps que je consacre à chacune de ces trois activités est productif …

Entre la fatigue physique et la fatigue psychologique c’est une lutte quotidienne pour aller de l’avant et faire les choses bien mais depuis quelques temps il y a plein de petites choses qui n’arrivaient pas avant : j’oublies des choses, je suis de mauvaises humeur, je suis con, je fais les choses à moitié, je manque de discernement, je ne suis pas fiable …

Vivement que les choses se tassent et que je puisse reprendre le cours presque normal de ma vie …

Objectifs en cours ou passés

A force de se lancer continuellement des défis qui aboutissent en projet il faut de temps en temps faire le bilan de chacun d’entre eux pour pouvoir les modifier, les terminer et aussi en trouver d’autres. Ces derniers mois mes objectifs à court et moyen terme étaient :

  • rendre viable le plein de temps de Vincent : c’est presque fait on attend les premiers chiffres du mois de mai de SOS Ordinateurs pour en avoir la certitude
  • gérer correctement le budget de mon appartement : c’est quasiment sûr je suis dans le budget, peut-être même un peu de surplus qui me permettrait de me faire quelques cadeaux
  • que l’appartement une fois fini soit magnifique et correspond le plus possible à l’image idyllique que j’en avais : ça y ressemble de plus en plus même s’il reste du travail pour les jours qui viennent
  • avoir une vie sociale “normale” : c’est vraiment pas terrible même c’était j’ai passé de bonnes soirées et vu la plupart de mes amis c’est dernières semaine mais c’est par choix et en plus la période ne s’y prête pas trop
  • lancer un site internet tous les trois mois : avec twitterio.fr et streaming-videos.fr on est dans les temps mais je ne promets rien pour la suite de l’année
  • me reposer : c’est totalement raté mais encore une fois la période ne s’y prêtait pas non plus … mais c’est promis je prends bientôt de vrais vacances

Et puisque j’ai toujours 20000 idées et projets en prévision ma liste d’objectifs à longs termes est facile à faire :

  • préparer l’embauche d’un deuxième plein temps pour Gilles : tout est prêt il ne reste plus qu’à attendre encore quelques mois et s’assurer de la viabilité de SOS Ordinateurs mais ça devrait être bon pour le mois de septembre
  • augmenter le nombre de dépannage informatique
  • trouver des contrats de sous-traitance pour embaucher des techniciens SOS Ordinateurs sur Angers, Tours, Rennes et Le mans : c’est en cours pour Rennes et peut-être Angers
  • passer SPonline en EURL et embaucher quelqu’un à mi-temps pour gérer l’activité et surtout pour la développer avant de passer sur un plein temps
  • migrer tous mes sites vers les serveurs aux états-unis de Dreamhost : c’est en cours
  • dépasser la barre des 10’000 visiteurs par jours sur l’ensemble des sites internet SPonline

La finalité de tout ça est évidemment que je puisse à terme gérer SPonline et SOS Ordinateurs à plein temps et ainsi réaliser ce que j’ai toujours voulu faire : être un vrai chef d’entreprise mais ça on y est pas encore.

112 bis rue de Bretagne

Depuis maintenant trois ans on peut dire qu’il s’en ait passé des choses dans mon appartement, certaines plus heureuses que d’autres mais je pense que tous mes amis on des souvenirs dans cet appartement que je n’arrive plus à quitter. Après réflexion il y a eu différentes périodes :

L’open bar : pendant de longs mois l’appartement à été le lieu de beuveries interminables, les jeudi – vendredi – samedi se suivaient et se ressemblaient. Tous les weeks-ends les mêmes copains se retrouvaient pour fêter la jeunesse et la vie … De très bons souvenirs, des dizaines de bouteilles, des centaines de photos et surtout des milliers de souvenirs.

La garçonnière : quel merveilleux lieu que cet appartement pour un premier rendez-vous ? Je ne compte plus les soirées "pâtes carbonara" que j’ai pu faire à l’appartement … de très bons souvenirs en tout cas !

La vie à deux : pendant quatre mois j’ai découvert pour la première fois le fait de partager MON appartement, même si la fin est laborieuse et que j’ai apprécié quelques instants de ces quatre mois je suis quand même content de le retrouver uniquement pour moi.

Siège social : pour les prochains mois mon appartement devient le siège social de mon entreprise, Vincent et Vincent vont donc y résider à demeure pendant quelques mois et si tout se passe bien on va donc avoir le droit à un défiler permanent d’ordinateurs.

appart

J’ai souvent eu envie de partir de cet appartement, c’est vrai, mais je n’ai jamais réussi à le quitter parce que bizarrement c’est le premier endroit qui est vraiment "mon chez moi". Il faudra bien partir un jour, ou pas, pour découvrir de nouveaux murs et de nouvelles histoires …