Contrôle et raison

Ceux qui me connaissent bien savent que je tombe souvent sous le charme mais rarement longtemps. Pourtant de temps en temps, il y a LA fille. Celle qui me rend fou, souvent sans le savoir, celle qui peut me faire perdre tout contrôle et toute ma raison pendant de très long mois. Je rentre alors dans un état aggravé de timidité souvent associé à une confusion totale empêchant toute communication.

De long mois pendant lesquels tout ce que j’apprends d’elle me conforte dans mon pressentiment initial mais aussi pendant lesquels j’essaye vainement de faire comprendre tout que je ressens … A force de discussions et de confidences je deviens souvent l’ami que je ne veux absolument pas être, mais par défaut j’assume ce rôle qui m’exaspère.

Il suffit alors d’un mot, d’un sourire pour que mon esprit divague sur une hypothétique relation, cette relation que j’espère mais que je n’ose envisager.

Cela peut durer une seconde comme plusieurs années, mais chaque coup de coeur est sincère et pourrait si « elle » le voulait devenir une bien belle histoire.

Problème de timing

Il y a celle qu’on rencontre trop tard, elle est alors prise ou vous n’êtes pas disponible … Une histoire en cours qui empêche alors une hypothétique relation aussi parfaite qu’elle puisse en avoir l’air. On se plaît alors à penser que rien ne nous destinait, que les choses sont bien mal faites … On s’y fait et on espère qu’avec le temps on oubliera ou que les choses évolueront dans le bon sens cette fois-ci …

Et celle qu’on rencontre trop tôt, on ne peut lui offrir ce qu’elle espère … Une histoire qui semblait prometteuse, une histoire qui semblait tellement bien parti qu’on en espérait énormément mais avec le temps le fossé se creuse entre les besoins et la réalité des choses. Avec le temps elle ouvre les yeux sur ce qui lui manque et inévitablement met fin à cette relation qui semble incomplète pour l’un comme pour l’autre.

Un simple problème de timing : rencontrer la bonne personne mais au bon moment

Elle, elles, toutes …

Il y en a eu une, puis une autre, encore une autre, et une dernière qui ne l’était pas vraiment puisqu’il y en a encore une autre, puis une autre dont on est tombé sous le charme …

La première on ne l’oublie jamais vraiment, elle reste celle avec laquelle on a toujours cru que ce sera aussi la dernière …

Les suivantes on les oublie plus on moins, on n’y croit plus ou moins mais toujours avec sincérité …

La dernière, celle que l’on ne connaît pas encore et dont on rêve depuis la première, un doux mélange de toutes celles qu’on a un jour aimé … Celle qui partagera tout ce dont on a toujours rêvé pendant des années …

Trop de choses en même temps

Je n’arrive pas à résumer dans quel état je suis : il c’est passé tellement de choses dans ma vie ces dernières semaines, que ce soit professionnellement ou sentimentalement, je suis complètement perdu et je n’arrive plus à gérer tout ça.

Sentimentalement, l’histoire est banale et ressemble étrangement à toutes les autres : je suis tombé amoureux d’une fille de 18 ans. Comme à chaque fois la fin est toujours la même. Avec l’expérience je devrais me méfier de ce genre de relation mais je suis tellement romantique naïf que j’y retourne à chaque fois la fleur au fusil. Au final je vais encore péniblement m’e remettre d’une rupture aussi inévitable que douleureuse.

Professionnellement, la création d’entreprise c’est très bien passée mais plus les jours avancent et plus je me rends compte de la tâche à accomplir pour pérenniser cette entreprise. Tous les jours j’oscille entre optimisme et pessimisme, j’essaye de me préparer au mieux à vivre les deux pour que sois armé face à la réalité.

Je ne me supporte pas quand je suis dans cet état : je suis lunatique, incohérent et totalement instable. Je me remets en cause dans tout ce que je fais, je ne supporte plus personne même pas moi, j’ai envie d’être seul et de ne rien faire. Vivement que ça passe …

Prières inattendues

Je n’ai jamais été très croyant même si à de rares occassions j’ai bien effectué quelques prières lorsque la situation n’avait aucune solution et que mon esprit athée lorgnait alors vers la religion. Lorsqu’un drame se produisait dans mon entourage je le reprochais toujours à la religion sans jamais me tourner vers elle pour comprendre mais aujourd’hui il c’est passé un miracle : j’ai eu une révélation.

J’étais en ballade dans Laval et je me retrouvé à visiter par hasard la cathédrale. Je ne sais pas si c’est la lumière filtrée par les vitraux, la douce musique en latin ou le calme qui y régnait mais un sentiment de sérénité m’a envahi : je me sentais bien et j’ai eu envie de m’installer. J’ai alors pris dix minutes pour penser à mes proches et à toutes les personnes à qui je tiens, de longues minutes pendant lesquelles j’ai ouvert mon coeur comme rarement …

Aussi surprenant et incompréhensible que cela puisse paraître après cette séance spirituelle je me suis senti bien, serein et heureux … Toutefois ça ne veut pas dire que je change d’avis sur la religion …