Une amitié qui n’en est pas une

J’ai essayé d’être simplement ton ami et d’oublier ce que je ressentais mais je n’y arrive pas, c’est vraiment trop dur de …

T’entendre parler de tes amours et de tes amants pour qu’ensuite tu me demandes de donner mon avis et mon accord tacite pour des choses que je ne voudrais jamais avoir sues.

D’essayer en permanence d’être objectif pour des décisions que je voudrais vivre au lieu de conseiller, te voir malheureuse et t’entendre vouloir être heureuse alors que je ne souhaite que cela pour toi.

D’être simplement le bon ami à qui on confie tout, avec qui on rigole et partage ces moments anodins sans voir autre chose qu’une amitié.

De vouloir oublier ce que je ressens pour être sincèrement et uniquement ton ami pour que cette relation devienne enfin saine et transparente pour nous deux.

Partager mon temps entre les bons moments avec toi et les douces déprimes …

Questions existentielles

Est-ce que je suis déjà tombé amoureux, est-ce que j’ai vécu ce qu’on appelle communément l’Amour ? Voici les questions dont les réponses me permettraient peut-être de comprendre pourquoi j’arrive à me persuader qu’à chaque fois je suis éperdument amoureux, pourquoi à chaque fois j’ai l’impression que c’est la bonne, pourquoi à chaque fois je fais n’importe quoi pour elle, pourquoi je me rends malheureux à cause d’elle et surtout pourquoi je suis presque capable d’en aimer plusieurs à la fois …

J’ai envie de croire que je n’ai jamais été vraiment amoureux et que dans les années qui viennent je vivrais enfin ce grand bonheur qui me permettra de relativiser ce que je vis depuis quelques années et que ces amours impossibles deviendront (enfin) de belles amitiés.

Petit jeu du soir (réservé aux personnes qui me connaissent très bien) : retrouvez les prénoms des personnes qui ont marqué ma vie sentimentale, à mon avis personne ne peut trouver les six (quoique) …

  • M _ _ _ _ _ _ _ _
  • C _ _ _ _ _
  • C _ _ _ _ _ _ _
  • F _ _ _ _ _ _ _
  • S _ _ _ _ _ _
  • E _ _ _ _ _ _

Amours impossibles

Je l’ai souvent répété j’ai des relations sentimentales compliquées, sans lendemain, chaotiques et que je gère comme un adolescent pré-pubère …

Que comme beaucoup je m’accroche uniquement aux filles qui ne cherchaient que de l’amitié dans nos relations.

Qu’une fois que je suis tombé sous le charme (j’aurais pu dire naïvement amoureux) je le reste tellement longtemps que pour l’instant il n’est jamais arrivé que le charme se rompe pour aucune d’elle …

Que même des mois et des années après je peux interpréter n’importe quelle chose comme un signe d’une possibilité, comme un espoir latent qui renaît longtemps après : qu’un mot, un regard suffise à relancer une douce déprime romantique …

Mesdemoiselles, si vous savez que je suis sous le charme : faites attention à chacun de vos gestes et à chacune de vos paroles et si vous ne vous en sentez pas capable ne m’infligez pas une amitié impossible que je ne souhaite pas ! Rendez-moi service : évitez-moi !

Amours impossibles et solitude

Amours d’adolescent

Je vis mes amours comme un adolescent de 15 ans lorsque l’on croit à chaque fois avoir trouvé la bonne personne. Celle qui vous empêche de dormir, qui hante vos rêves, qui fait exploser votre forfait, qui vous fait faire des choses qui ne vous correspondent pas sous prétexte d’un amour aussi fou qu’éphémère …

Le résultat est une vie sentimentale chaotique et complexe à base de conquêtes multiples et la mise en place d’une chasse permanente pour trouver celle qui comblera ce vide … Mais une chasse sincère car j’ai ressenti pour toutes un sentiment plus ou moins fort d’affection (ou d’amour dans certains cas) et c’est bien ça l’important le plus grave …

J’aurais aimé n’avoir qu’un amour : le seul, le vrai, l’indiscutable mais ça n’a pas été le cas. Je ne vais pas tomber dans la déprime de l’adolescent qui tombe amoureux uniquement de filles qui ne veuillent pas de lui mais on y est presque. Pour me remonter le moral on me dira des phrases aussi inutiles que ridicules :

  • qu’il ne faut pas chercher l’amour il arrive quand on s’y attend le moins
  • qu’il faut être patient
  • qu’il y a forcément quelqu’un qui me correspond

À toutes celles que j’ai fait souffrir : je suis désolé mais j’ai toujours été sincère avec vous !

À toutes celles qui m’ont fait souffrir : j’aurais longtemps encore une pensée émue en pensant à vous et aux bons moments passés …

Amours d'adolescent