Les réflexions du week-end partaient presque toutes du même constat : on ne peut pas savoir à qui ne pas faire confiance avant d’avoir été trahi.

Par principe j’ai confiance en la nature humaine et j’ai donné ma confiance a tous ceux qui ont voulu l’avoir, je l’ai aussi irrémédiablement reprise lorsqu’il le fallait.

Malgré tout c’est usant et bizarrement avec le temps je me rends compte que je ne sais plus à qui faire confiance, il reste évidemment les amis de longue date sur lesquelles je peux compter mais c’est tout. Autour de moi peu de réelles amitiés mais pas de confiance légitime … Il est tellement difficile de trier le bon grain de l’ivraie …