Une vie de solitaire

Une vie de solitaire

Si je ne me connais pas si bien je pourrais sincèrement penser que je suis quelqu’un de solitaire. En effet je passe de nombreuses soirées seul, mes jours de repos sont rarement passés en compagnie d’autres personnes et mon travail est devenu ma vie …

Pourtant des amis j’en ai, des vrais amis j’en ai aussi mais j’ai une incapacité notoire à entretenir mes relations amicales. Toutes mes amitiés ont fini de la même manière : je ne donne plus aucune nouvelle, je n’en prends pas non plus et un jour je me rends compte que cette forte relation amicale est devenue une banale amitié, c’est alors trop tard et inutile de vouloir rattraper le temps perdu.

L’amitié c’est comme un jardin il faut l’entretenir pour pouvoir en profiter

J’en ai gâché des amitiés pourtant extraordinaires avec des personnes qui m’ont fait avancer dans le bon sens, qui étaient là quand j’en avais besoin et avec qui j’ai échangé des moments incroyables. A toux ceux là je tiens à m’excuser d’avoir été un aussi mauvais ami et d’avoir tout gâché.

Avec le temps je crois avoir compris que j’ai tellement peur d’être déçu ou de décevoir que je mets inconsciemment fin à ces amitiés, j’anticipe ce qui me paraît inévitable. Le pire dans tout ça c’est qu’à aucun moment je ne le choisis consciemment, cela s’impose naturellement à moi … En espérant que j’arrive à ne pas reproduire les mêmes dans le futur et même dans le présent …