Vie active

Quand je regarde autour de moi je me rends compte que je suis presque le seul à avoir fait le choix de la vie active. Beaucoup ont choisis de continuer leurs études (de gré ou de force) et certains ont décidés d’arrêter leurs études en attendant de savoir ce qu’ils feront plus tard. Je suis donc le seul à faire un travail qui me plaît et pour lequel j’ai un plan de carrière. Et en fait la grosse différence est là puisque j’ai choisie une voie, j’en changerais peut-être, elle ne me rendra peut-être pas heureux mais j’ai fait un choix de carrière professionnel (compliquée et ambiguë).

Est-ce que c’est parce que je me sens prêt, est-ce que c’est parce que j’ai toujours voulu arrêter mes études et devenir autonome je ne sais pas. En tout cas c’est bizarre et je ne me rends pas encore bien compte que j’ai intégré « la vie active » pour les 40 ou 50 prochaines années de ma vie, je suis sûrement encore sous le coup de l’euphorie de la fin de ma vie étudiante.

Je sens que dans quelques temps il y aura un contre coup, je me lèverais un matin en me disant : « mais qu’est-ce que je fous, qu’est-ce que je fais de ma vie, c’était tellement mieux et plus simple avant … » mais ce jour-là ce sera trop tard. Déjà de nombreuses fois je me suis demandé pourquoi je ne rentrerais pas à Angers, je n’aurais plus de loyer, ce serait bien mieux pour ma mère, ce serait PLUS SIMPLE … mais bizarrement je m’en tête à vivre à Laval pour des raisons que je ne m’explique pas !